Réalisé à l’occasion de la 9ème édition du Forum du CMIT (Club des Directeurs marketing et communication de l’IT), le baromètre 2018 du marketing B2B s’intéresse aux défis des marketeurs, en particulier pour placer la donnée au cœur de la stratégie client.

Les membres du CMIT ont livré dans un sondage en live, lors de la dernière édition de leur Forum, leur ressenti sur les nouveaux défis des marketeurs. Ce baromètre, dont c’est la 4ème édition, met à l’honneur la Data.

En 12 questions qui aident à mieux comprendre les attentes des marketeurs et illustrent leur vision, le CMIT résume dans cette infographie les grandes tendances vers lesquelles le marketing B2B s’oriente en 2018.

Comme le décrit Jean-Denis Garo, entretemps élu Président du CMIT (lire notre article d’actualité « Jean-Denis Garo élu président du CMIT »), « Mettre la donnée au cœur de la stratégie client est un enjeu majeur pour le marketing, c’était d’ailleurs le thème du dernier Forum du CMIT. Avec l’explosion du volume de données disponibles sur les consommateurs, la nécessaire intégration du RGPD, le marketing doit intégrer des pratiques ’nouvelles’ : IA, DMP, ABM, Social Selling, Brand Advocacy ou les adapter pour gagner et conserver la confiance des consommateurs. »

Jean-Denis Garo qui décrypte pour nous les résultats du sondage que vous retrouverez dans l’infographie qui suit :

  • A la question 1 : Comment évolue votre budget marketing en 2018 ?

Les réponses sont partagées puisque 39 % ont répondu qu’il resterait stable, tandis que 37 % déclarent qu’il sera en hausse et 24 % en baisse.

  • A la question 2 : L’alignement du Marketing et des ventes

Les services marketing et la direction commerciale ont un même objectif : la vente ! L’alignement du Marketing et des ventes est donc bien une nécessité identifiée à 52%.

  • A la question 3 : Le Marketing doit-il piloter l’ABM ?

Sur cette question, 62 % des marketeurs pensent qu’il s’agit d’un sujet devant être géré de façon égale par les services marketing et commercial. Mais 24 % ne savent pas encore définir l’ABM (Account-Based Marketing) focalisé essentiellement sur les résultats et le ROI.

  • A la question 4 : Le Marketing doit-il s’appuyer sur les études des analystes ?

Personne ne contredira que s’appuyer sur des chiffres est rassurant. Le chiffre est argument d'autorité. Les retours sont : 46 % confirment qu’il le faut bien, 40 % non pas d’hésitation et 14 % pourquoi faire ?

  • A la question 5 : Le Marketing Mobile est-il mature dans vos pratiques ?

Ce n’est qu’un élément du mix de communication. 69 % de marketeurs confirment que non le Marketing Mobile n’est pas mature. Les perspectives de croissance sont donc encore importantes.

  • A la question 6 : La mise en place du Social Selling dans votre entreprise

20 % considèrent que ce n’est pas une direction stratégique et pas une priorité pour les ventes. Les commerciaux sont sceptiques à 17 % et 15 % déclarent ne pas être assez formés. Toute démarche de social selling passe par une stratégie de contenu. En effet, si la force commerciale n'a pas d'éléments pour prendre la parole sur les réseaux sociaux, cela risque d'être compliqué

  • A la question 7 : L’usage des medias sociaux à des fins de Social Selling est-il mature ?

55 % ne sont pas convaincus que les réseaux sociaux soient un levier de business !  On peut considérer que l'usage des médias sociaux est donc simplement l'ajout d’un nouveau média.

  • A la question 8 : L’employee/Brand Advocacy

34 % n’ont pas déployé un programme advocacy et encouragé leurs collaborateurs à participer aux efforts de communication en partageant les contenus à valeur ajoutée.

  • A la question 9 : L’Intelligence Artificielle et votre marketing ?

L'intelligence artificielle est un domaine en pleine évolution. Pourtant, 53 % d’entre eux ne l’utilisent pas aujourd’hui. 23 % sont en test.

  • A la question 10 : Faut-il encore utiliser une agence RP ?

38 % des marketeurs pensent que les agences de Relations presse permettent d’améliorer la notoriété d’une marque, 36 % sont convaincus que c’est aussi un bon levier pour toucher des influenceurs.

  • A la question 11 : Quel est l’indicateur de mesure le plus important du marketing dans votre entreprise ?

46 % des marketeurs s'accordent à dire que le nombre de leads générés est l’indicateur le plus important, 35 % le revenu piloté conjointement avec les ventes.

  • A la question 12 : Quelles sont vos prochaines priorités ?

La data est le fuel du marketing. Ainsi 20 % des marketeurs déclarent que la mise en place de Métriques/KPIs est une priorité.

L’infographie (voir ci dessous ou cliquer ici) fait suite à un sondage réalisé le 23 mars 2018 par le CMIT et comptabilisant, selon les questions, de 85 à 118 réponses sur un total de 143 participants/votants uniques ayant un profil marketing.

CMIT_Barometre_2018-1-768x9061

AUCUN COMMENTAIRE