Afin de lutter contre la désinformation et les Fake News qui règnent sur la toile, le Sénat français va aussi demander des comptes au PDG de Facebook. Cette requête fait suite à la demande de comparution de Mark Zuckerberg devant 8 parlements de différents pays dont le Royaume-Uni, l’Australie, le Brésil, l’Argentine, la Lettonie, l’Irlande, le Canada et la Belgique. En effet, le 26 novembre dernier, la Commission culture, éducation et communication du Sénat français a réclamé une audition du patron de Facebook concernant les problèmes liés aux contenus de désinformation qui circulent sur la plateforme. D’après une information communiquée au quotidien Monde, la sénatrice Catherine Morin-Desailly (Présidente de la commission culture du Sénat) sera présente lors de l’audition.

Suite à cette convocation, Facebook a affirmé que ce sera Richard Allan, un des responsables de la politique publique de Facebook, qui comparaîtra devant le Sénat français. En effet, Mark Zuckerberg a déjà décliné plusieurs fois les invitations des parlementaires.

#FakeNews : le Sénat français convoque #MarkZuckerberg, le patron de #Facebook Click to Tweet
À lire aussi Fake News : le Sénat français convoque Marck Zuckerberg, le patron de Facebook

AUCUN COMMENTAIRE