Télétravail, mobilité et communications unifiées sont à l’ordre du jour des entreprises. Quelles sont les tendances de la collaboration et de la mobilité au travail ?

Face aux modes de travail traditionnels, la mobilité gagne du terrain. En 2016, 16,7% des Français ont pratiqué le télétravail plus d’une journée par semaine. Et 31% d’entre nous souhaitaient alterner télétravail et présence au bureau, ce qui affiche notre volonté de ne pas couper les liens avec notre entreprise. Aujourd'hui, 41% des salariés souhaiteraient en bénéficier à plein temps (source : RH Kronos).

En l’absence des pratiques de la mobilité, l’organisation du travail est jugée ‘ringarde’. C’est un sale coup pour l’image que peut donner l’entreprise. C’est pourtant en ce terme que 53% des cadres jugent leur entreprise…

Engagée depuis longtemps, la course à la mobilité des collaborateurs semble gagnée, car il parait désormais difficile de faire machine arrière.

  • 67 % des collaborateurs sont mobiles en 2017 ;
  • 71,4 % le seront en 2018.

Enjeux majeurs pour les entreprises, la collaboration et la mobilité au travail sont également deux facteurs de gain de productivité à ne pas négliger. Si une meilleure gestion de la vie de famille est la principale raison (33%) de passer au télétravail, nous souhaitons :

  • 29% - Profiter d’un cadre de travail plus agréable ;
  • 26% - Eviter de passer du temps dans les transports ;
  • 10% - Boucler un dossier urgent alors que nous sommes souffrants.

« Le travail n’est plus le lieu où l’on est mais ce que l’on fait », commente Jean-Denis Garo, Directeur Marketing Europe du Sud de Mitel. « Face à des collaborateurs de plus en plus mobiles et connectés, ou souhaitant l’être, les entreprises sont amenées à reconsidérer leurs modes de travail, et à adopter de nouveaux modes de communication et de collaboration. »

Info_Mitel_Labyrinthe

AUCUN COMMENTAIRE