La BI (Business Intelligence) ou information décisionnelle définit les solutions d’analyse des données de l’entreprise pour fournir et présenter à ses cadres les informations qui les accompagneront dans la prise de décision.

Que signifie BI (Business Intelligence) ?

Pour soutenir les processus décisionnels, les cadres ont besoin d’informations à partir des données collectées dans le système d’information de l’entreprise. Les outils de BI (Business Intelligence) permettent de poser des requêtes sur les données de l’entreprise, d’en extraire les informations pertinentes, de les analyser, et de les présenter sous des formes accessibles et sur des tableaux de bord.

La BI est donc un ensemble d’outils d’analyse qui s’appliquent aux données du système d’information, généralement et en priorité aux données SQL (langage d’interrogation des bases de données structurées). A ne pas confondre avec le Big Data (lire « Qu’est-ce que le Big Data ? Les 7 meilleurs articles sur le Big Data ») qui est une infrastructure étendue d’accès à tous les formats de données internes et externes de l’entreprise, sur laquelle d’ailleurs la BI peut s’appuyer pour analyser les données.

Une remarque, le terme ‘intelligence’ est employé ici dans son acceptation anglo-saxonne, à savoir ‘renseignement’.

Une information réservée

Il existe plusieurs modèles et variantes de la BI, selon la profondeur des analyses, les supports (mobile, cloud, SaaS, etc.), la destination (opérationnelle, stratégique), la visualisation (rapport, KPI indicateur clé de performance, DataViz, etc.). Cependant, à l’origine la BI reposait principalement sur les outils de gestion de l’entreprise (comptabilité puis ERP), et elle était destinée à offrir des tableaux de bord exclusivement aux dirigeants pour les aider à prendre des décisions. C’est pourquoi elle était élitiste. La tendance aujourd’hui, tirée par les Big Data Analytics, est à la démocratisation de l’accès aux données, à leur visualisation et à leur analyse.

Les 5 meilleurs articles sur le conteneur

Selon une étude du Gartner et de FEI (Financial Executives International), les directeurs financiers ont de gros besoins technologiques et stratégiques, en particulier sur... (suite)

59% des entreprises n’utilisent pas de modèles prédictifs ou de techniques d’analyses avancées. La faute au manque de compétences et à la faible qualité... (suite)

Selon le Gartner, 70% des projets de Business Intelligence seraient des échecs, et 85% des statistiques seraient erronées. Quel est le rêve des dirigeants en... (suite)

Tout dirigeant de l'entreprise doit savoir où sont les données et comment les utiliser.  S'y ajoutent aujourd'hui la nécessité de savoir si ces données... (suite)

La connaissance du client est devenue un enjeu de premier plan pour les entreprises, qui nécessite de positionner les données au cœur d'un nouveau... (suite)

AUCUN COMMENTAIRE