La gestion du coût du cloud est devenue un véritable challenge, alors que les organisations estiment perdre entre 30% et 45% de leurs dépenses dans le nuage par manque de gestion, de pilotage et d’optimisation… Avec la maturité des organisations dans le cloud – celles-ci ne progressent plus que 5% d’une année sur l’autre - vient la compréhension des stratégies, des pratiques et des éventuelles dérives de cette technologie. C’est ainsi que, faute de gérer, voire de piloter leurs clouds, les organisations estiment perdre une partie importante de leurs investissements, 30% indiqués spontanément, 45% en chiffre pondérés par les analystes de RightScale.

Cloud-optim-couts-1

Pour démonstration de ce phénomène, si traditionnellement la sécurité est le premier challenge pour les entreprises qui débutent, le manque de ressources passe en tête pour celles qui ont évolué sur le sujet, et la gestion des coûts devient la priorité des entreprises qui ont réalisé un focus sur le cloud.

Cloud-optim-couts-2

Ce focus sur les coûts n’est pas surprenant, c’est la première initiative recherchée par les entreprises qui adoptent le cloud, sous toutes ses formes. Mais elles ne sont qu’une minorité à avoir mis en place des actions critiques pour optimiser leurs coûts, comme de supprimer les workloads inutilisés, ou basculer d’un cloud et/ou d’une région à l’autre selon les prix pratiqués.

Cloud-optim-couts-3

La question qu’il faut alors se poser est : comment optimiser les coûts du cloud ? Cette question, de plus en plus d’entreprises se la posent et recherchent les opportunités pour augmenter leur efficience et réaliser des économies.

Cloud-optim-couts-4

Et plus elles évoluent en maturité, plus la question devient prégnante. 53% des utilisateurs du cloud cherchent à optimiser le coût du cloud, et 64% pour les seules entreprises les plus matures.

Cloud-optim-couts-5

Source : « 2017 State of the Cloud Report » de RightScale

 

AUCUN COMMENTAIRE