Les analystes de Markess ont étudié les données du marché des solutions et services de Cloud Computing en France, et en déduisent les tendances en matière d'usage du cloud.

Dès cette année, 1 entreprise française de plus de 10 salariés sur 2 utilisera au moins une solution de Cloud Computing. Une moyenne qui devrait se rapprocher des 2 entreprises sur 3 dès la fin 2018. Pour Markess, ce marché estimé à près de 5 milliards d’euros fin 2015 devrait croître de 19,5 % pour atteindre les 7 milliards d’euros d’ici fin 2017.

Plusieurs tendances accompagnent cette progression, nous évoquons ci-dessous les 3 plus importantes en matière d'usage. Mais notons que dès aujourd'hui plus de 60 % de la consommation du cloud s'effectue en mode SaaS (Software-as-a-Service).

  • Le cloud devient une composante essentielle du système d’information

BPaaS, SaaS, PaaS, IaaS portent aujourd'hui à environ 30 % la part des environnements hébergés dans des clouds dans l'ensemble des ressources informatiques (applicatif et matériel). « Au sein de ces entreprises, le cloud est plus qu’une réalité, il est devenu une composante clé de leurs systèmes d’information », nous confirme Emmanuelle Olivié-Paul, Directrice Associée de Markess.

  • Des clouds de plus en plus hybrides et interconnectés

7 décideurs sur 10 (67%) indiquent que leurs environnements hébergés dans des clouds sont déjà interconnectés avec d'autres environnements on premise et/ou on the cloud. Ils devraient être 9 sur 10 (87%) à fin 2017. « Dans les premiers usages, les environnements 'on the cloud' ne communiquaient ou n’interagissaient que très peu entre eux ou avec les environnements on premise. C’est de moins en moins le cas aujourd’hui. La tendance est à l’interaction entre ces environnements pour créer un continuum de services. (Elle) valide le rôle clé pris par le cloud, mais complexifie également les approches ».

  • APIs et PaaS jouent un rôle clé

Avec l’hybridation, les problématiques d’intégration deviennent cruciales et impliquent, dans certains cas, de réviser les processus et les architectures. Notons également que plus de 80% des décideurs interrogés ont déclaré recourir ou envisager de recourir à des APIs (Application Programming Interfaces) pour interconnecter leurs environnements hébergés dans des clouds avec d'autres environnements. Ils sont autant à penser que le PaaS (Platform as a Service) peut répondre à certains des enjeux associés. « Le PaaS et les APIs apparaissent de plus en plus comme des faciliteurs du dialogue et de l’intégration au sein d’environnements hybrides on premise / on the cloud ».

Source : « Clouds hybrides, PaaS & APIs : réalités, besoins et tendances clés en France », par Markess, février 2016

 

Image d'entête 71730257 @ iStock

AUCUN COMMENTAIRE