Twitter tente de se démarquer en affichant une volonté de transparence dans ses décisions. L'entreprise californienne veut aussi dévoiler ses feuilles de route décrivant les réformes et les changements apportés dans le futur. Cette tendance est confirmée par l’annonce la semaine dernière de son PDG, Jack Dorsey, d’interdire les publicités à caractère politique, contrairement à Facebook. Dans ce cadre, le vice-président chargé du design et de la recherche chez Twitter, Dantley Davis, a dévoilé une liste de fonctionnalités que la plateforme compte déployer à l’horizon 2020. À première vue, le document révèle une série de changements fondamentaux dans le fonctionnement de l’application, dont le Retweet. Néanmoins, Dantley Davis n’a pas encore officialisé ces changements, en affirmant qu’il ne s’agit à ce stade que de simples idées et qu’elles pourraient ne pas être mises en œuvre. Par contre, Twitter est en attente des commentaires provenant des utilisateurs avant de prendre la décision finale.

La possibilité de désactiver la fonctionnalité « Retweet » permettrait à l’utilisateur d'éviter que sa publication se propage sur le réseau. Cette fonctionnalité serait utile pour les personnalités publiques comme les journalistes et les artistes. Ce changement a fait réagir positivement le créateur du bouton « Retweet », Chris Wetherell. Il a admis qu’en le créant en 2009, il n’a pas pensé à sa portée future sur la qualité des conversations sur la plateforme. Un avis partagé par le PDG Jack Dorsey. L’autre grande particularité parmi les changements pensés par Twitter est l’impossibilité de mentionner publiquement une autre personne, de le taguer, etc. sans avoir obtenu son aval. Cela peut apporter un grand changement dans la façon de communiquer sur Twitter. Mais c’est une fonctionnalité qui servira à réduire le nombre et la visibilité de harcèlements et de messages négatifs dans le fil d’une publication.

À lire aussi Twitter renforce ses règles de publication

AUCUN COMMENTAIRE