La vie de star n’est pas toujours facile. Malgré sa popularité, Taylor Swift a aussi plusieurs détracteurs qui n’arrêtent pas de la harceler. Lors du Rose Bowl de 2018, le service de sécurité de la star internationale a mis en place un système de reconnaissance faciale dans un kiosque qui a diffusé les meilleurs moments des répétitions de la chanteuse. En effet, le kiosque a été équipé d’une caméra qui servait à enregistrer le visage de chaque spectateur. D’après Rolling Pierre, les images ont ensuite été envoyées à Nashville dans le Tennessee afin de les comparer avec les centaines d’images des harceleurs de Taylor Swift.

Mike Downing, le responsable de la sécurité de la société Oak View Group, a confirmé le fait que toutes les personnes qui s’arrêtaient pour regarder la vidéo diffusée dans le kiosque ont été enregistrées par la caméra à reconnaissance faciale. Par contre, Oak View Group n’a fait aucun commentaire sur la situation. Pour le moment, on ignore encore si les images ont été conservées ou si les harceleurs ont été identifiés. On sait seulement que les salles de concert sont des lieux privés. Donc, les propriétaires ont le droit d’utiliser tout type de dispositif de surveillance dans leurs locaux, y compris la reconnaissance faciale.

La reconnaissance faciale a été utilisée par le service de sécurité de #Taylor Swift dans le but d’identifier… Click to Tweet
À lire aussi Un système de reconnaissance faciale sera bientôt testé autour de la Maison-Blanche

AUCUN COMMENTAIRE