Dernièrement, Twitter a déclaré avoir bloqué l’accès à ManageFlitter, StatusBrew et Crowdfire pour lutter contre les spammeurs de notifications. Ces trois applications auraient été suspendues, car elles n’ont pas respecté les règles de l’API de suivi des comptes de Twitter. D’après un porte-parole du réseau social, le fait de suivre ou de ne pas suivre les comptes Twitter d’une manière agressive, massive et aveugle constitue une violation des règles de la plateforme. Ces trois applications auraient servi à augmenter le nombre d’abonnés de certains utilisateurs. Elles comprenaient également une fonctionnalité qui permettait de spammer les utilisateurs de Twitter.

Le site ManageFlitter a indiqué que si l’on suivait des personnes pertinentes sur Twitter, cela permettrait de gagner de nouveaux abonnés. Pour seulement 12 à 49 dollars par mois, son application permet de suivre rapidement les autres et de se faire suivre par eux ensuite. StatusBrew a mis au point un outil qui affiche les personnes qui ne vous suivent pas pour les inciter à vous suivre. Cet outil de spam est proposé entre 25 et 416 dollars par mois. Crowdfire, quant à lui, a été repéré par Twitter pour avoir conçu un générateur de notifications de suivi. Les utilisateurs payaient jusqu’à 75 dollars pour profiter de cette prestation. La suspension de ces 3 applications montre la volonté de Twitter à rafraichir sa plateforme et à lutter contre les vendeurs de spams.

#Twitter intensifie sa lutte contre les spammeurs de notifications en coupant l’accès à certains #API Click to Tweet
À lire aussi Twitter a présenté sa nouvelle interfaceHPE part à la conquête de Mars et de l’espace

AUCUN COMMENTAIRE