OpenAI, la société de recherche sur l’intelligence artificielle à but non lucratif déclare avoir développé un nouveau générateur de texte baptisé GPT-2. Ce dispositif serait tellement performant que ses développeurs ont peur de le déployer publiquement par peur d’une utilisation abusive. Cette situation a provoqué la colère de certains membres de la communauté, car selon eux, OpenAI a promis de ne pas fermer ses recherches. Face à cette circonstance, Jack Clark, le directeur des politiques chez OpenAI a déclaré que la priorité de son entreprise était de veiller à ce que la technologie ne soit pas utilisée de manières abusive et malveillante.

Le nouveau générateur de texte d’OpenAI a été développé pour prédire le mot suivant à partir d’un échantillon de 40 giga-octets de textes internet. L’outil serait en mesure de créer des phrases s’adaptant à tous les styles et à tous les contenus, ce qui permet aux utilisateurs de générer des suites réalistes et cohérentes sur n’importe quel sujet. De plus, cette nouvelle version est plus performante que la précédente, car elle peut produire des textes plus longs avec plus de cohérence. D’après ses développeurs, cet outil peut s’utiliser dans différents domaines tels que la création de robots capables de parler correctement ou l’amélioration des dispositifs de reconnaissance vocale. Toutefois, OpenAI pense que GPT-2 pourrait aussi être utilisé pour générer de fausses informations, usurper l’identité d’une personne ou pour automatiser des commentaires abusifs ou des spams sur les réseaux sociaux.

#GPT-2, le nouveau générateur de langage d’#OpenAI Click to Tweet
À lire aussi Le Top 10 des langages de programmation

AUCUN COMMENTAIRE