Facebook a lancé hier deux nouveaux outils d’IA en open source baptisés Ax et BoTorch. Ces deux fonctionnalités ont été présentées lors de la conférence des développeurs F8 qui s’est déroulée du 30 avril au 1er mai à San José en Californie. BoTorch est basé sur PyTorch, une bibliothèque d’optimisation bayésienne. Ax quant à lui est une plateforme polyvalente de gestion, de déploiement et d’automatisation des expériences d’intelligence artificielle. Le lancement de ces 2 outils entre dans le cadre d’une expérimentation adaptative. Le réseau social a déclaré qu’Ax s’interface avec BoTorch et que les deux fonctionnalités peuvent être utilisées pour différentes tâches telles que l’optimisation d’Instagram dans son infrastructure back-end pour améliorer les taux de réponse des enquêtes utilisateurs.

Les outils en open source de Facebook sont devenus une norme dans l’optimisation des modèles d’Intelligence artificielle. BoTorch va permettre aux scientifiques de faciliter l’optimisation de modèles pour qu’ils puissent obtenir un modèle prêt à la production. Facebook a déclaré que BoTorch n’est pas le premier outil d’optimisation bayésien. Cependant, le réseau social a indiqué que les outils existants ne répondaient pas à ses besoins. Ax exploite les fonctionnalités de BoTorch afin de trouver la configuration optimale pour les modèles tout en permettant aux développeurs de se concentrer sur la préparation de leurs services. Sur Facebook, Ax s’interface avec les outils de test et de simulation A/B. Ax est également en mesure de choisir automatiquement la meilleure stratégie d’optimisation en réalisant des expériences. Il peut s’agir d’une optimisation bayésienne, d’une optimisation bandit ou d’un autre type d’algorithme. Ax est agnostique vis-à-vis du Framework. Malgré le fait que les chercheurs utilisent BoTorch, ils peuvent également brancher leur propre code à l’aide des interfaces de services PyTorch et NumPy.

#Facebook lance #Ax et #BoTorch, de nouveaux outils d’#IA en open source Click to Tweet
À lire aussi Facebook est susceptible de payer une amende de 3 à 5 milliards de dollars à la FTC

AUCUN COMMENTAIRE