La semaine dernière, la Chine a lancé officiellement sa nouvelle plateforme boursière électronique à l'image du Nasdaq. Ce dispositif a été mis en place pour renforcer l’indépendance du pays en matière de technologie de base comme les puces électroniques, les technologies de l’information et la biotechnologie. Dans cette initiative, la Chine a décidé de mettre en place un nouveau conseil de la technologie appelé STAR Market pour permettre aux entreprises d’être cotées en bourse. Près de 120 entreprises auraient déjà demandé à être inscrites à la nouvelle plateforme. Le lancement du Nasdaq chinois s’est fait en la présence du vice-président chinois, Liu He et Yi Huiman, le président de la commission de réglementation des valeurs mobilières de Chine ou CSRC (China Securities Regulatory Commission).

STAR Market va supprimer les conseils des autorités de réglementations sur les prix et le calendrier des introductions à la bourse pour aider les entreprises. Il va aussi faciliter le système d’introduction en bourse. La CSRC compte mettre en place certaines mesures pour améliorer le marché des capitaux chinois. La Chine va également ouvrir ses portes aux entreprises étrangères en leur permettant d’acheter des actions de Hong Kong par l’intermédiaire du programme transfrontalier Connect. Le pays compte également assouplir les règles applicables aux banques étrangères pour la fourniture de services de dépositaires de fonds en Chine.

La #Chine lance #STARMarket, son nouveau conseil de la #technologie à Shanghai Click to Tweet
À lire aussi La Chine annonce l’ouverture de la bourse de Shanghai pour soutenir les entreprises de technologie

AUCUN COMMENTAIRE