L’année dernière, le président chinois Xi Jinping, a annoncé la mise en place du programme Star Market pour aider à financer les entreprises du secteur de la technologie. Cette initiative vise à inciter les entreprises locales à devenir plus autonomes dans la production de puces et d’autres technologies de base. Les autorités chinoises ont également décidé de lancer une nouvelle plateforme de bourses dédiée à la science et à la nouvelle technologie pour inciter les entreprises à investir dans le pays. Cette nouvelle bourse des technologies de Shanghai a déjà reçu la candidature de près de 122 sociétés.

Le nouveau tableau de bord technique mis en place par la Chine va permettre aux entreprises déficitaires d’être cotées en bourse pour la première fois. Cette initiative vise aussi attiré les entreprises de technologie à but lucratif qui se sont inscrites à New York pour profiter de réglementations plus laxistes. Les autorités chinoises ont déclaré que les sociétés non rentables ayant un revenu d'au moins 300 millions de yuans (43,43 millions de dollars) par rapport à l’année précédente seront autorisées à s’inscrire à la bourse de Shanghai si leur capitalisation boursière minimale équivaut à 2 milliards de yuan et que leur trésorerie générée est d’au moins 100 millions de yuans au cours des 3 dernières années. Les entreprises possédant une structure d’actionnariat à double classe seront également éligibles pour postuler, tout comme les sociétés nationales contrôlées par des entités étrangères.

La #Chine annonce l’ouverture de la bourse de Shanghai pour soutenir les entreprises de #technologie Click to Tweet
À lire aussi La production d’iPhone pourrait être délocalisée si la guerre économique entre la Chine et les États-Unis s’intensifiait

AUCUN COMMENTAIRE