Le PDG du groupe de presse Naspers, Bob Van Dijk, sera au rendez-vous de l’événement TechCrunch Disrupt qui se tiendra à Sans Francisco en octobre. Ce sera l’occasion pour lui de parler des dernières actualités les plus marquantes sur son entreprise. Il sera particulièrement attendu sur la création de sa filiale Prosus NV, une société de participation cotée à Amsterdam, notamment sur la gestion de la concurrence entre cette dernière et Tencent à la Bourse de Johannesburg. Par ailleurs, il évoquera sûrement son avis sur la stratégie de co-investissement avec SoftBank sur la société Flipkart. En effet, les deux ont fait le pari d’acheter des parts dans cette entreprise avant de les revendre dans le but de réaliser des plus-values. En 2018, Naspers a investi 616 millions de dollars, avant de céder 11 % de ses actions pour 2,2 milliards de dollars. De son côté, SoftBank a acheté 20 % de la même société pour 2,5 milliards de dollars avant de vendre pour 4 milliards de dollars. Le PDG parlera aussi de Phuthi Mahanyele-Dabengwa, directrice générale de Naspers en Afrique du Sud, et qui se trouve être la première femme noire à occuper un tel poste au sein de l’entreprise.

Pour rappel, Naspers a fait le pari d’acheter une bonne partie du capital de Tencent (46,5 %) en 2001 pour 32 millions de dollars. Cette dernière est actuellement valorisée à plus de 410 milliards de dollars, dont 120 sont détenus par Naspers pour ses 30 % restants de participation. SoftBank a également réalisé la même opération en 2000 en achetant pour 20 millions de dollars la société chinoise Alibaba pour laquelle elle possède près de 26 % pour une valorisation estimée à 100 milliards de dollars. Elle a cédé des parts dans la firme chinoise pour financer le rachat de la société britannique spécialisée dans le développement de processeurs, ARM.

#BobvanDijk, #PDG de #Naspers, parlera des actualités de la société au #TechCrunch Disrupt en octobre Click to Tweet
À lire aussi Twitter désactive le tweet via SMS suite au piratage du compte de son PDG, Jack Dorsey

AUCUN COMMENTAIRE