Korea Telecom a révélé ses plans tarifaires pour son service 5G qui compte actuellement un peu plus d’un million d’abonnés. Actuellement, plus de 85 % des consommateurs ont opté pour les formules en illimité. La vitesse d’itinérance dont bénéficie le client dépend du coût mensuel du forfait qu’il a choisi. Korea Telecom propose aussi un plan tarifaire, le 5G Slim,  pour son offre de consommation forfaitaire limitée à 8 Go par mois, sans limitation de vitesse. À l’exemple de Korea Telecom, la plupart des entreprises téléphoniques sont obligées de repenser leurs offres tarifaires. La principale raison est celle de la vitesse de la 5G qui permettrait aux consommateurs d’atteindre leur plafond de consommation en quelques minutes seulement. De plus, un téléchargement accidentel pourrait générer des frais supplémentaires importants, pouvant léser l’abonné. Vraisemblablement, les opérateurs sont conscients du risque que cela représente. Ce qui les force à élaborer des offres tarifaires à plusieurs niveaux qui prennent en compte les charges de réseau et les prix. À priori, les entreprises vont différencier les tarifs selon la vitesse désirée à la place du volume de données consommées.

L’adaptation aux contraintes imposées par la 5G aux tarifs varie selon les pays. En Chine, l’opérateur China Mobile privilégie les tarifs d’entrée de gamme avec un forfait à petit prix de 18 dollars mensuels, mais dont la consommation est limitée 30 Go pour une vitesse maximale de 300 Mbps. Ce plan proposé par China Mobile lui permet d’éviter la surcharge du réseau, sans risquer de léser la croissance de son chiffre d’affaires. Aux États-Unis, les opérateurs misent plus sur les offres Premium dont le coût varie de 70 à 90 dollars par mois. Mais certaines offres tarifaires peuvent proposer des prix plus bas pour attirer les petits consommateurs, à l’exemple de T-Mobile et son plan à 15 dollars pour une consommation limitée 2 Go. Les opérateurs britanniques ont une autre approche au niveau du prix des forfaits 5G. Car à la différence des autres pays, le paysage du marché de l’opération téléphonique du Royaume-Uni permet aux opérateurs de proposer un plus large éventail de prix. Vodafone, par exemple, ne propose que des plans tarifaires illimités, débutant à un prix de 30 dollars mensuels sans limitation de vitesse. British Telecom privilégie les clients qui veulent bénéficier une vitesse rapide tout en voulant limiter leur consommation de données. La société propose une offre à 41 dollars par mois pour un plafond de 20 Go.

À lire aussi Intel et Corning s’associent pour proposer une meilleure qualité de réseau 5G en intérieur

AUCUN COMMENTAIRE