La pseudo-réalité de la blockchain

En dehors de la crypto-monnaie, les cas d’utilisation de la blockchain se multiplient… Cas d’usage présumés, car pour le moment nous sommes plutôt dans le domaine du ‘possible’ et du ‘bientôt’, mais certainement pas de la production ! Voici cependant 5 projets d’implémentation de la blockchain qui semblent voués au succès.

« La blockchain va changer le monde » a écrit le magazine Fortune. Voici l’exemple type du battage médiatique, qui certes repose sur un potentiel reconnu, mais qui reste à démontrer. En effet, des tonnes d’idées émergent autour de la blockchain, toutes plus innovantes les unes que les autres. Mais dans la pratique, le passage de l’idée à la production peine à se matérialiser…

Les projets de blockchain ont besoin de temps, nous direz-vous, pour consolider les idées, lever des fonds, développer les plateformes, et évangéliser les utilisateurs. Attendre, d’accord, mais où est la limite entre réalité potentielle et fiction ?

En fait, la vraie question est « Quels seront les projets qui dans la pratique mettront en œuvre la blockchain avec succès ? ».

Voici 5 projets d’implémentation de la blockchain qui sont vouées au succès selon les experts, et pourquoi :

  • Les réseaux de prestataires autonomes

L’insatisfaction des membres de certains réseaux, comme Uber ou son concurrent Lyft, entraîne des expériences négatives. L’idée est de donner une autonomie complète aux membres du réseau, comme de fixer le prix, le mode de paiement, ou de permettre d’être directement en contact avec le client, l’ensemble protégé par une plateforme d’échange sur la blockchain maintenue par l’opérateur du réseau.

  • La collecte de fonds

L’humanitaire se développe, mais il doit composer avec la réalité, le manque de transparence et la corruption. Une blockchain pour enregistrer les fonds assure la transparence, mais également la transmission des aides directement à la population concernée.

  • L’enregistrement des process industriels

Dans l’industrie, il n’est pas rare que la production d’un objet ou d’un service nécessite des milliers de composants, dont le suivi tout au long du cycle relève du cauchemar. Une blockchain peut contribuer à accroître la transparence tout au long du processus de production.

Ce modèle a été retenu par Boeing, qui a introduit une blockchain pilotée par l’IoT sur ses opérations d’ingénierie.

Blockchain-Boeing

  • Le stockage et l'accès aux dossiers médicaux

La santé souffre de nombreux maux – expérience tendue des patients, diagnostiques et soins de santé inappropriés, coûts élevés – qu’une meilleure utilisation des données pourrait corriger. L’utilisation d’un registre distribué dans une plateforme de télémédecine  permettrait d’offrir à l’ensemble de la chaine des soins de santé (patients, médecins, hôpitaux, personnel de santé, laboratoires, pharmaciens, assureurs de santé) un accès transparent et sécurisé au dossier du patient.

  • La logistique et le transport des conteneurs

La gestion des conteneurs dans le transport est un casse-tête pour définir la ‘réserve’ en conteneurs, c’est à dire leur disponibilité pour les clients. Ceci d’autant plus que les acteurs de la chaine logistique sont nombreux et pas toujours sérieux. L’objectif de la blockchain, qui stocke la configuration des points de déclenchement et des jalons dans le contrat, est d’accroître la responsabilité des partenaires via une technologie de contrat intelligent entre les participants du réseau. Avec la garantie de paiement pour toutes les parties impliquées au travers d’un service de dépôt fiduciaire.

Source : Altoros

Image d’entête 691228492 @ iStock tanja_krivich

AUCUN COMMENTAIRE