Une nouvelle étude intitulée S’adapter ou disparaitre : la nouvelle réalité d’un monde hyper numérisé, présente les cinq forces qui influencent la réussite des entreprises à l’ère de l’hyperconnectivité mobile et de la numérisation de tout ce qui peut l’être.

Réalisée en septembre 2019 par Vanson Bourne et commandée par Teradata, l’étude établit que la nouvelle réalité des entreprises est mue par cinq forces : l’hyper disruption, la numérisation omniprésente, l’action autonome, l’impératif du cloud et la consumérisation d’entreprise. « Presque tous les répondants soit 94 %, aux États-Unis, dans la région EMEA, au Japon et en Chine sont confrontés à des perturbations dans leurs industries et subissent des pressions pour repenser les approches et les processus afin de suivre le rythme des forces actuelles du marché », explique le rapport. C’est une véritable marche forcée qui contraint les décideurs à une remise en cause de presque tous les aspects du modèle fonctionnel de leurs entreprises.

1Hyper Disruption

Les entreprises d’aujourd’hui sont confrontées à des hyper perturbations, dues à des forces externes et internes, dans tous les secteurs et à une échelle sans précédent. D’après les répondants, les principales sources de disruption sont les suivantes : suivre les demandes et la dynamique des clients les plus avancés (87 %) ; pressions sur la main-d’œuvre, p. ex. manque de compétences, maintien en poste, etc. (85 %) ; et s’adapter aux nouveaux modèles d’affaires introduits par les concurrents et les startups (74 %).

2Numérisation omniprésente

La plupart des chefs d’entreprise croient que la numérisation peut aider à répondre aux attentes croissantes des clients en matière d’engagement rapide et personnalisé, et ils commencent ce processus en améliorant les opérations commerciales. Bien que presque tous les répondants au sondage (99 %) soient en voie de transformation numérique, certains sont plus avancés que d’autres.

3Action autonome

Pour la plupart des entreprises qui s’engagent sur la voie de la numérisation généralisée, l’objectif consiste à naviguer dans la vaste quantité de données à portée de main et à exploiter ces données pour trouver des réponses aux défis commerciaux les plus difficiles. Pour nombre d’entre eux, cela nécessite de tirer parti de l’intelligence artificielle, de l’apprentissage machine et d’une plateforme autonome. L’intelligence artificielle, en particulier, a le potentiel d’être autonome et de jouer un rôle important dans l’avenir de la transformation numérique.

4L’impératif du cloud

Pour que l’intelligence artificielle soit réellement mise en œuvre, une solide infrastructure d’analyse dans le cloud doit être en place pour lui permettre de fonctionner à grande échelle. Bien que l’enquête montre les promesses et le rôle prometteur du cloud dans l’analyse des données, l’industrie n’a pas encore atteint une masse critique dans son adoption de l’analytique dans le nuage.

5Consumérisation dans l’entreprise

Parmi les nombreux avantages du cloud, citons sa capacité à offrir aux entreprises une plus grande simplicité et facilité d’utilisation, un facteur clé de son adoption par les entreprises. En fait, de plus en plus d’entreprises citent la complexité opérationnelle comme un problème et se tournent vers une technologie qui a ses racines dans le monde de la consommation pour simplifier, rendre plus agile et éliminer les frictions dans les processus commerciaux.

« De nouveaux concurrents, de nouveaux modèles d’affaires, des attentes changeantes des clients et des progrès technologiques rapides, le rythme des changements sur le marché mondial est époustouflant », a déclaré Martyn Etherington, chef du marketing chez Teradata. Mais il n’est pas suffisant de constater les changements, il s’agit d’en prendre la mesure pour s’adapter et exploiter les technologies et l’agilité qu’elles dispensent.

Sources : Teradata

AUCUN COMMENTAIRE