D’après une étude de GlobalData, l’année 2019 sera celle de la disparition de la frontière entre cloud privé et public. Amazon Web Services, Microsoft et Google, accélèrent leurs efforts pour cibler les datacenterdes entreprises, ouvrant la voie à un marché des solutions de cloud computing hybride extrêmement concurrentiel.

En 2019, les entreprises et autres organisations utiliseront de plus en plus les environnements hybrides pour répondre à un éventail de plus en plus large d'exigences en matière de traitement IT et d'applications.

Les principaux fournisseurs de cloud computing, dont Amazon Web Services (AWS), Microsoft, Google, IBM, Oracle et Alibaba, répondent à la demande croissante de solutions de cloud hybride avec des versions de leur technologie de cloud public conçues pour être déployées en privé, dans les centres de données des clients.

AWS Outposts en deux saveurs

Bien qu'AWS soit le plus grand fournisseur mondial de services cloud publics, cela ne garantit pas son succès dans l'espace cloud hybride. AWS dispose déjà de plusieurs options pour les organisations qui ont besoin d'une solution hybride de cloud computing et, fin 2019, AWS prévoit de lancer une nouvelle version gérée sur site de sa plate-forme de cloud computing appelée AWS Outposts. Toutefois, l'information sur les services et les prix des composants n'a pas encore été fournie.

AWS Outposts se décline en deux variantes : une extension du service VMware Cloud on AWS qui fonctionne sur AWS Outposts ; et AWS Outposts qui permet aux clients d'exécuter le traitement et le stockage sur site en utilisant les mêmes API AWS natives utilisées dans le cloud AWS public.

Azure Stack : une version on-premise allégée

Quant au pari hybridede Microsoft, il repose sur son offre Azure Stack, livrée avec un choix de matériel sur site et utilisant les mêmes outils de développement et de gestion pour assurer la cohérence entre les déploiements privés Azure Stack et le cloud public Azure.

Cependant, les critiques à l'égard d'Azure Stack ciblent son ensemble de fonctionsconsidérablement allégé par rapport aux fonctions, services et capacités qui sont disponibles avec Microsoft Azure.

Oracle, IBM, Google, Alibaba et d'autres fournisseurs publics de cloud computing ont également des solutions conçues pour les aider à cibler les cloud privés et hybrides des entreprises. Compte tenu de cette vaste gamme de solutions et d'initiatives, le marché des solutions hybrides deviendra très concurrentiel par rapport aux fournisseurs concurrents dans plusieurs domaines, y compris les fournisseurs de solutions adaptées à des cas d'utilisation spécifiques et les fournisseurs métiers.

Les fournisseurs seront également en concurrence sur des thèmes tels que les performances, la disponibilité, l'évolutivité, les coûts et la gérance du cloud, ainsi que sur la fourniture d'outils pour les développeurs d'applications et les initiatives DevOps.

AUCUN COMMENTAIRE