La question n’est plus de savoir si les entreprises sont prêtes pour la transformation digitale, mais comment elles vont se transformer ? L’ITSM va les y aider.

Les entreprises multiplient les initiatives dans le but d’évoluer dans le sens de la transformation digitale. Ce qui se traduit par l’application des technologies IT dans tous les aspects de leur activité.  Ce mouvement est la première étape de la transformation, le ‘pourquoi’. La seconde étape consiste à s’assurer que ces changements transformationnels atteignent les résultats attendus, le ‘comment’.

Mobilité, satisfaction client, talents...

Si l’on interroge les DSI sur leurs enjeux transformationnels, la majorité d’entre eux vont citer la mobilité. Ils ont pour la plupart mis en œuvre une stratégie de mobilité d’entreprise. Mais celle-ci se heurte de front avec la problématique majeure de la sécurité, qui empêche l’entreprise d’aller jusqu’au bout de sa démarche, celle d’apporter de la valeur. Cela vient rappeler que pour assurer la sécurité et gérer les risques, les entreprises doivent s’outiller.

L’autre priorité des entreprises, qui va bien au-delà de la DSI, c’est la satisfaction client. Qui se traduit entre autres par la qualité du service. Le corollaire de cette évolution, c’est de disposer des talents qui vont supporter en particulier les stratégies mobiles. Pour accélérer ces dernières, les entreprises ont besoin de personnes qualifiées pour développer les applications et gérer le contenu.

Mais cela n’est encore pas suffisant, les entreprises ont également besoin d’automatiser les flux de processus business et les approbations. Ainsi que d’assurer la conformité des licences sur plusieurs plates-formes de systèmes d’exploitation, avec les dotations en temps réel des coûts des applications et des services. Tout cela aboutit à la nécessité de disposer de solutions pour gérer les services, les applications, les données, et les périphériques.

… et ITSM

Voilà pourquoi la majorité des DSI ont et vont travailler sur des projets ITSM dans les prochains mois. Une adoption qui prend une place de plus en plus importante, elle est même citée aujourd’hui devant ou à égalité avec la sécurité et la gestion des talents...

Pourquoi un tel attrait pour l’ITSM ? Les principaux avantages attendus sont l’amélioration du service, la réduction des coûts, l’amélioration libre service et l’automatisation, quatre thématiques au cœur de la stratégie des DSI. Quatre thématiques qui figurent également parmi les principaux objectifs de la transformation digitale. C’est ainsi qu’en participant à l’amélioration des processus, ITSM alimente à la fois la productivité et l’innovation.

Mais le plus important est certainement qu’au-delà de l’automatisation des tâches manuelles considérée sur la plupart des premiers projets menés par les entreprises, en uniformisant les modèles et le langage, ITSM participe à favoriser la collaboration. C’est un axe essentiel et incontournable de la transformation digitale qui doit s’inscrire dans une dimension transfonctionnelle.

Image 63833137 @ iStock maximmmmum

AUCUN COMMENTAIRE