La caféine fait du café une arme secrète pour nous rendre plus productifs, ce n’est plus à démontrer. Par contre, savez-vous comment consommer vos cafés et maximiser les avantages que vous pouvez en tirer ? Et réduire les risques liés à une consommation non maîtrisée ?

Dans un article qui fait la synthèse sur la recherche scientifique sur la caféine, publié dans la revue américaine Nutrition, la consommation de caféine (café) est décrite comme améliorant la concentration, les compétences en résolution de problèmes, le temps de réaction, la précision de la décision, la fonction cognitive générale, et comme diminuant la fatigue mentale. En un mot, la caféine nous aide à améliorer notre productivité.

Les effets scientifiques de la caféine

Savez-vous comment ? En réalité, la caféine ne stimule pas réellement les niveaux d’énergie… Au contraire, elle active les récepteurs de l’adénosine, qui exécutent des fonctions essentielles liées au sommeil et à la suppression de l'excitation. En bloquant cette voie, le système nerveux central se trouve stimulé, et l’on ressent un plus d’énergie.

Une publication dans le Journal of Alzheimer's Disease montre également que les antioxydants et divers composés dans le café semblent avoir des avantages à long terme pour la fonction cognitive. Boire trois tasses de café par jour pourrait retarder l'apparition de la démence chez les personnes qui commencent à souffrir de problèmes de mémoire.

Etonnamment, des chercheurs de l’université de Birmingham, au royaume uni, ont démontré pour leur part qu’en dehors de la caféine, consommer un café hydrate, au même titre que l’eau qui le compose à près de 100%. Et l’hydratation suffit à aider les cellules du cerveau à exécuter leurs tâches ! C’est donc plutôt l’effet de stimulation du café que nous allons rechercher.

Quand boire un café ?

Pour obtenir un avantage mental, 50 milligrammes de caféine suffisent à la plupart d’entre nous. Un simple expresso en contient 75 mg, et une petite tasse de café en contient environ 100 mg. Attention, cependant, tout le monde n’affiche pas une tolérance élevée à la caféine…

Les effets de la caféine commencent 15 minutes environ après avoir consommé un café, et ils sont les plus élevés au bout d’environ 1 heure. C’est pourquoi il est conseillé de prendre un café le matin, avant de passer à la douche. Vous serez ainsi au top en arrivant au bureau. Consommer un café le plus tôt possible après le réveil est conseillé, en revanche réduisez les extras, sucre ou crème, votre cerveau n’en a pas besoin…

La dose de rappel

Après son effet initial, la caféine offre ce que l’on appelle une ‘demi-vie’, qui intervient environ entre 3 et 6 heures après sa consommation. Soit, pour un premier café pris à 6 heures, la période entre 9 et 12 heures. Pour prolonger son efficacité, si cela est demandé, cette période s’avère propice à une ‘dose de rappel’. Un second café dont les effets vous accompagneront jusqu’en fin d’après-midi.

Après ? Nous venons de voir les effets d'un café dans le temps. Voilà pourquoi trop de caféine consommée dans l’après-midi risque de nuire à votre sommeil. Si la caféine peut vous aider à renforcer votre pensée et à maximiser votre créativité, devenir insomniaque apportera un résultat exactement contraire ! Consommer un troisième ou un quatrième café présente un risque, qui dépend de la façon à laquelle la caféine vous affecte.

Le jeu, lorsque vous êtes penchés sur votre tableur Excel, est de trouver un juste équilibre entre l’aide attendue qui peut se prolonger d’un café à l’autre, la prévention d’une anxiété par la caféine mais qui se traduit aussi par la volonté de ne pas trop en consommer, sans oublier de pouvoir se concentrer pour rendre son tableau à l’heure !

Source : K Aleisha Fetters, experte en nutrition

Image d’entête 612636612 @ iStock Andrew_Rybalko

AUCUN COMMENTAIRE