Tout le monde n’est pas à égalité face à la donnée et à son analyse. Pourtant s’il est une chose quasi commune à tous les projets et toutes les entreprises, c’est que les initiatives y sont désormais connectées.

Pour faire face à un paysage de la donnée toujours plus complexe, les entreprises doivent affronter des challenges sans précédent visant à placer la donnée que cœur des projets. Ces challenges – qualité, connectivité, agilité, compétences, sécurité ou encore propriété de la donnée - sont autant d’obstacles à franchir avant d’atteindre la félicité du Big Data.

Un premier constat s’impose, 86% des DSI et décideurs IT affirment que leur entreprise accède aujourd’hui à beaucoup plus de données qu’elle n’en a la capacité de traiter. De plus, pour 74% d’entre eux, ce paysage de la donnée est si complexe qu’il limite l’agilité de leur business.

D’où viennent ces données ?

Passées les traditionnelles sources internes, principalement ERP et outils logiciels métiers, 68% des décideurs IT intègrent également les données provenant d’applications situées en dehors de l’entreprise, dont l’ERP (encore), le CRM ou l’e-mail. C’est pourquoi, pour répondre à la disparité des défis liés à l’origine de ces données, 83% d’entre eux ont déployé au moins une solution d’intégration de données.

Cependant, cette volonté affichée de prendre en compte la donnée de l’entreprise d’où qu’elle vienne n’est pas synonyme d’accessibilité à la donnée ! Ainsi pour 1 décideur sur 2 (50%) les données stratégiques de l’entreprise demeurent inaccessibles à la majorité des métiers. Et même 14% des données importantes ne sont pas du tout accessibles !

Quels sont ces défis auxquels la donnée vient se heurter ?

Le premier défi est certainement la localisation de la donnée. 85% des DSI affirment que la donnée provient de plusieurs endroits, et qu’il faut se battre pour la gérer. 72% vont jusqu’à exprimer une lutte pour faire face au nombre de sources des données. Et ils sont 75% à rappeler que les analytiques des données sont l’affaire conjointe des IT et des métiers.

La qualité est également un défi. 23% seulement des DSI évaluent à ‘très élevée’ la qualité des données dans leur organisation. Malgré ce constat, ils ne sont que 25% à déclarer assurer un nettoyage quotidien des données...

Le Big Data

Aujourd’hui, le volume et la complexité des données sont tels que les entreprises s’appuient de plus en plus sur le big data pour définir et équiper le terrain de jeu de la donnée.

Mais quelles sont les technologies associées au Big Data ?

  • 96% - Analytiques
  • 85% - IoT (Internet des Objets)
  • 81% - IA/ML (Intelligence Artificielle et Machine Learning)

Ces technologies se retrouvent aujourd’hui au top des sources de données du Big Data :

  • 19% - IoT
  • 17% - ML
  • 15% - Autres IA

Et ces sources du Big Data introduisent de nouveaux challenges :

  • 49% - Clouds privés et publics
  • 44% - Datawarehouse
  • 38% - Outils de gestion de l’information

Enfin, le défi des compétences est essentiel pour mener à bien et exploiter le Big Data. 53% des grandes entreprises disposeraient de data scientists, et 79% d’entre elles affirment qu’ils sont un facteur clé de la réussite des projets.

Source : rapport « Data 2020: State of Big Data Study » de SAP

Image d’entête 862508300 @ iStock z_wei

AUCUN COMMENTAIRE