Les services managés regroupent un large panel de prestations intégrant la supervision, la maintenance, la résolution des incidents et des problèmes. Partenaire privilégié des entreprises, un fournisseur de services managés (MSP-Managed Service Provider) doit prodiguer des conseils adaptés à chaque contexte.

Les entreprises ont des besoins et des défis uniques. Confrontées à une crise sans précédent, elles doivent se transformer en s’appuyant sur des solutions innovantes et des process rigoureux pour gagner en efficacité.

Conscientes de cette nécessité, elles font de plus en plus appel à des services managés. Dans le cadre de cet accompagnement sur la durée, il ne s’agit pas simplement d’être réactif ; il est indispensable que le fournisseur de services managés choisi ait une démarche proactive.

En ayant accès à certaines informations clés, une société de conseils, avec ses experts agnostiques est ainsi à même de surveiller et analyser les besoins, contraintes et objectifs de ses clients. Elle peut les éclairer sur la meilleure stratégie adaptées à leurs besoins. Cet accompagnement « sur-mesure » permet aux organisations d’avancer plus sereinement et plus rapidement qu’elles ne pouvaient le faire auparavant et de faire monter en compétences leurs équipes IT.

Réduire les tickets

Le support IT est d’ailleurs l’un des principaux services managés génériques. En s’appuyant sur une méthodologie précise et pérenne, cette prestation permet d’optimiser la gestion des incidents, y compris les pannes matérielles.

Un Managed Service Provider (MSP) n’a pas vocation à remplacer les éditeurs. Il joue les intermédiaires entre ces fournisseurs et le client afin de faciliter la gestion de ces incidents, identifier rapidement les problèmes et les résoudre. En étant proactif, un MSP est capable de proposer des méthodes et des outils destinés à réduire les tickets.

La résolution rapide de ces dysfonctionnements garantit des performances optimales des systèmes et permet aux collaborateurs de disposer de tous les outils dont ils ont besoin pour rester productifs et se concentrer sur les objectifs commerciaux.

La gestion des coûts devient de plus en plus complexe. Notre récente enquête européenne « L’IT échoue-t-elle à relever le défi de l’optimisation des coûts ? » avec 550 IT managers interviewés, confirme que les organisations ont le plus grand mal à optimiser leurs dépenses informatiques. Par manque de visibilité, elles consacrent en moyenne chaque année, 2,34 millions d’euros de plus qu’elles ne le devraient en licences logicielles.

Le recours à des services managés avancés permet d’améliorer la surveillance de la consommation de l’IT et de mettre en place les bonnes pratiques liées aux environnements du Cloud. Ces types de services managés, qui s’apparente à du « Cost optimisation » personnalisé, permettent de bénéficier de conseils adéquats sur les contrats à acquérir ou à revoir auprès des éditeurs pour optimiser ses coûts.

Gouvernance des licences

À travers notre portail, les entreprises peuvent repérer les logiciels qu’il conviendrait d’acheter et ceux qui sont déployés ainsi que les usages qui en sont faits.

Le développement du télétravail et de la consommation, en fonction des besoins, vont nécessiter de mettre en place plus de gouvernance des licences en interne pour optimiser les coûts des achats qui ne sont pas (toujours) justifiés et repérer des logiciels qui restent sur « étagère » et qu’il faudrait déployer. Sans un contrôle strict, les coûts peuvent en effet rapidement devenir prohibitifs.

En conclusion, en permettant aux organisations de se concentrer sur leurs cœurs de métier et de bénéficier d’une véritable extension de leurs services IT, cet accompagnement avancé permet de dégager du temps pour innover et se transformer. Une gageure pour assurer sa résilience et relever les défis à venir.

Par Daniel Gonzalez, Directeur des Alliances et des Solutions, Insight