« Les préoccupations des clients concernant la sécurité et la confidentialité de leurs données en ligne peuvent entraver le marketing personnalisé à grande échelle », explique les experts de McKinsey dans un rapport. Les entreprises aux pratiques exemplaires doivent intégrer des protections dans leurs propriétés numériques.

La croissance est essentielle pour les entreprises de biens de consommation, mais la croissance organique, si elle n’est pas en déclin dans l’ensemble de l’industrie est fortement impactée par une concurrence opiniâtre et une transition numérique qui remet en cause l’existant.

L’essor des technologies numériques a modifié radicalement les habitudes de consommation et la manière dont les entreprises sont en concurrence. En bref, « la croissance n’est ni optionnelle ni facile à réaliser ». De nouvelles opportunités de croissance existent aujourd’hui, mais seulement pour les entreprises qui adoptent des stratégies intelligentes de création de valeur, gèrent efficacement le changement et transforment leurs opérations.

La course à la donnée peut mener à fauter par négligence

La personnalisation à l’échelle représente actuellement le Graal de tout commerçant. C’est là où les détaillants et les marques grand public se font concurrence pour gagner. Mais en se concentrant sur des stratégies offensives pour capturer la valeur, « les dirigeants négligent souvent leur “défense” : préserver, protéger, permettre et accélérer les gains durement gagnés de leurs efforts numériques en s’assurant que la personnalisation à grande échelle protège les données personnelles ».

01

Intégrer la sécurité et la confidentialité des données

Au fur et à mesure que le risque d’entreprise lié à la collecte, à la conservation et à l’utilisation de données sur les consommateurs pour personnaliser les offres augmente, les conséquences pour ceux qui n’y parviennent pas s’aggravent. Malgré ces défis et opportunités, la plupart des leaders du marketing restent étonnamment peu préoccupés par la façon de gérer la sécurité et la confidentialité des données.

Dans un récent sondage McKinsey mené auprès de hauts dirigeants du marketing, 64 % d’entre eux ont déclaré ne pas penser que la réglementation limitera les pratiques actuelles et 51 % ont déclaré ne pas penser que les consommateurs limiteront l’accès à leurs données, ceci malgré d’autres sondages récents montrant que plus de 90 % des consommateurs sont préoccupés par leur confidentialité en ligne et presque 50 % ont limité leur activité en ligne pour des questions de confidentialité.

Transformer les processus et les applications pour protéger la vie privée

02

Pour la plupart des entreprises, le droit à la sécurité et à la protection de la vie privée commence par la restauration et la transformation des applications et des systèmes de marketing numérique qui génèrent, transmettent, consomment, stockent ou éliminent les données des consommateurs. « Les marques de premier plan l’intègrent à une évaluation de départ plus large de la sécurité des données et de la protection de la vie privée, et les effets sur l’ensemble des personnes, des processus et de la technologie et l’associent à des cas d’utilisation commerciale », détaille le rapport.

Source : McKinsey

AUCUN COMMENTAIRE