Nous avons rencontré Michel Mariet (Oracle), vice-président du CMIT, pour évoquer le contenu de la 6ème édition du Forum CMIT. Nous en avons évidemment profité pour évoquer avec lui la relation entre marketeur et DSI.

Créée il y a 11 ans, l'Association des directeurs marketing et communication de l'IT (CMIT) ambitionne de rapprocher sa centaine de membres très B2B autour de problématiques qui leurs sont similaires ou proches. Michel Mariet, Directeur marketing Alliances & Channel Europe du sud d'Oracle, est également vie-président du CMIT, où il a en particulier pris en charge l'organisation du 6ème Forum annuel.

Créée il y a 11 ans, l'Association des directeurs marketing et communication de l'IT (CMIT) ambitionne de rapprocher sa centaine de membres plutôt B2B autour de problématiques qui leurs sont similaires ou proches. Michel Mariet, Directeur marketing Alliances & Channel Europe du sud d'Oracle, est également vice-président du CMIT, où il a en particulier pris en charge l'organisation du 6ème Forum annuel.

Les membres de l'association travaillent autour de 3 axes : échanger les expériences et partager les bonnes pratiques ; apprendre et progresser dans le savoir faire métier et le savoir être ; et le networking. Tous les mois est organisée une table ronde, et tous les trimestres une soirée networking. Le CMIT travaille également et régulièrement sur le développement personnel du marketeur.

IT Social : Quelle place occupe le Forum dans les activités du CMIT ?

Michel Mariet : Nous sommes un club de professionnels du marketing, et nous dissocions l'offre et la demande dans nos activités régulières. Le Forum est au contraire l'occasion dans l’année de faire se rencontrer l'offre et la demande, et de rencontrer les fournisseurs de solutions et services. Et nous acceptons de nous bousculer via une plateforme sur les start-ups, car nous avons besoin d'être chahutés. Car le métier de marketeur est en transformation profonde.

Le thème du Forum sur le pilotage de la donnée est stratégique pour votre métier…

En effet, le thème de notre Forum, et le DSI y est sensible, est comment le métier est transformé par le Data Driven Marketing. La donnée est clé, elle est l'or noir du marketeur. C'est pourquoi nous lançons ce cri : « Pilotez les données, marketeurs réveillez vous ». Nous voulons regarder toute la chaine de la donnée, comment identifier, raffiner, exploiter, s'appuyer dessus pour mener des actions. Le sujet sera évoqué dans trois tables rondes : Big Data, data client et marketing automation. Le Big Data et les 4V pour illustrer où est la donnée, comment la trouver dans ses nouvelles formes, l'Internet des objets et les nouveaux modèles du marketing, comment exploiter le puit des données, segmenter dans une logique temps réel, etc. La méthode BANT et le scoring d'un lead sont aussi malmenés. Ce qui hier était séquentiel et linéaire est en train de disparaître. Comment exploiter les données et les transformer en actions ? Nous n'oublierons pas les nouveaux outils, comment industrialiser notre façon d'exécuter notre marketing, les plate-formes d'automatisation, la syndication du contenu, etc.

Vous avez évoqué la DSI et sa sensibilité pour la donnée et son exploitation. Pourtant, il nous semble que le marketing la tient bien éloignée...

C'est vrai que le marketeur contribue au shadow IT, avec un marketing très concerné par les solutions mises à sa dispo dans le cloud. Cela entraine la re-création de silos de référentiels de données. Si cela permet d'aller très vite, nous rencontrerons demain des problèmes de cohérence des informations entre les offreurs dans le cloud et le système d'information de l'entreprise ; et ces problématiques font partie de la compétence de la DSI. Le marketeur a besoin d'aller vite, nous nous laissons tenter par l'expérimentation, nous avons envie d'être séduits par des choses nouvelles et différentes dans un métier qui a envie de la sollicitation à faire des choses nouvelles, à la différence de la production qui favorise la stabilité. Le DSI devrait avoir un vrai savoir faire sur la donnée, comment la chercher, l’interpréter, la confronter, la valider, la sécuriser. La nouvelle nature numérique de la donnée et son ampleur transforment le métier, c’est le facteur de transformation qui rend notre métier industrialisable et automatisable. Le marketeur n'a pas la culture technique IT de l'information, comment elle se sécurise, se stocke, se récupère, etc. Le DSI risque de paraître plus ‘empêcheur’ qu'il n'est actuellement, alors qu'il pose de vraies questions. Il peut en revanche être un super partenaire, à condition d'éduquer et accompagner pour résoudre ces questions.

Quelles sont les grandes tendances du marketing ?

Le Data Driven Marketing, avec le Big Data, le machine learning et le besoin de systèmes qui aident à comprendre et à réagir en temps réel, et l'industrialisation à l’aide des outils.

 

La 6ème édition du Forum CMIT, le Club des Directeurs Marketing & Communication des TIC, se déroulera le 13 mars prochain. Les membres du Club et lecteurs de IT Social sont sensibles aux sujets du marketing IT et de la relation entre DSI et CMO, c'est pourquoi nous sommes partenaires de l'évènement

AUCUN COMMENTAIRE