À première vue, l’art culinaire et l’informatique d’entreprise n'ont pas grand-chose en commun. Pourtant, une cuisine et un datacenter sont en réalité bien plus semblables qu'il n'y paraît de prime abord. La créativité et l’instinct qui président à la réalisation d’un bon plat s'appliquent également à la mise en œuvre harmonieuse de solutions informatiques. Pour participer au fonctionnement des entreprises, l'informatique doit répondre précisément à ses besoins du moment, tout en anticipant ceux de demain. En cela, un professionnel de l'informatique peut ressembler à un chef cuisinier qui tente de trouver le bon équilibre d'épices pour son plat.

La pandémie actuelle offre une occasion propice pour pousser ce comparatif : non seulement les Français passent davantage de temps devant leurs fourneaux, mais la qualité de leur expérience en télétravail dépend de la stabilité et de la performance de leur accès réseau. Voici quatre exemples qui montrent que des concepts de la gastronomie peuvent être assimilés à ceux qui garantissent une prestation informatique de qualité :

Avoir une vue d’ensemble

Les grands chefs de cuisine ne conçoivent pas un plat comme une simple liste d'ingrédients disposés dans une assiette. Ils l’envisagent dans son ensemble et réfléchissent à la manière dont chaque saveur se marie avec les autres, pour ravir les papilles de ceux qui vont le déguster.

En informatique d'entreprise, la logique est la même. Il ne s'agit pas d'appliquer la solution la plus récente ou la plus coûteuse, mais de composer un dispositif optimal à partir de technologies qui s'intègrent les unes aux autres, pour offrir le parcours le plus satisfaisant possible aux clients ou aux employés. Chaque technologie doit avoir un rôle à jouer et un objectif à atteindre, le but premier étant de garantir une expérience supérieure aux utilisateurs, qu'il s'agisse d'une équipe informatique de PME qui déploie une mise à jour logicielle, d'un géant de la distribution qui cherche à résoudre des problèmes sur des milliers de sites ou d'un architecte cloud qui essaie d'adapter son réseau aux besoins changeants de l'entreprise. 

Pour le plat signature d’un restaurant ou la solution qui permet à une entreprise de fonctionner à sa pleine capacité, chaque composant doit servir la cohérence de l’ensemble pour garantir la qualité de l’expérience.

Viser la simplicité

Comme en cuisine, la simplicité est la clé en matière d'informatique. Historiquement, ce secteur a accepté la complexité comme une évidence, mais une nouvelle tendance se dessine. Aujourd'hui, l'objectif est de rendre l'informatique d'entreprise aussi conviviale que possible, sans sacrifier l'efficacité pour autant.

Les plats simples sont les meilleurs. En informatique, les fournisseurs qui tirent leur épingle du jeu sont ceux qui décomplexifient l’IT.

Principe de Boucles d'Or

En cuisine, pour la taille d'une portion, comme en informatique, pour le dimensionnement d’une solution informatique, il faut savoir « doser ». Un bon repas doit laisser les convives rassasiés, mais pas trop lourds. De même, les solutions informatiques doivent être adaptées au problème, et ne pas être trop frugales ou trop « copieuses ».

Historiquement, de nombreux décideurs en entreprise ont eu tendance à s'orienter vers des solutions surdimensionnées et coûteuses, au risque de grever la rentabilité, d’ajouter de la complexité et de présenter un certain nombre de problèmes imprévus à long terme. Il existe pourtant des solutions plus adaptées à leurs besoins.

Qui commande une soupe chaude par temps de canicule ?

Un régal pour les yeux

Un plat se mange d’abord avec les yeux. La présentation d’une assiette peut faire la différence entre un plat moyen et un plat mémorable.

En informatique, si l'expérience utilisateur est fluide, elle contribue à garantir de bons résultats et à faire en sorte que tout problème puisse être traité de manière efficace. Maintenir ce niveau de qualité de l’expérience renforce la valeur que l'utilisateur perçoit et augmente l’efficacité du support sur l’ensemble du réseau. Les fournisseurs de services IT doivent toujours donner la priorité à l'utilisateur, de la conception du service au support, tout comme les personnes qui dégustent leurs plats sont à l’origine de la motivation et du désir créatif des chefs lorsqu’ils inventent un repas.

Par Sharon Mandell, SVP et Chief Information Officer chez Juniper Networks

publicité