Dire que la visio-conférence a connu une forte croissance lors de la pandémie mondiale de la Covid-19 relève presque de l'euphémisme. Que ce soit en France ou ailleurs, pour compenser le manque de contacts en présentiel  pendant les phases de confinement successives, les entreprises comme les particuliers se sont massivement tournés vers les solutions de vision, particulièrement celles dans le cloud pour garantir la continuité des activités professionnelles et garder du lien avec leurs proches. Face aux solutions plus traditionnelles, les solutions de visioconférence cloud native apportent à la fois la simplicité et la flexibilité nécessaires pour permettre à leurs utilisateurs d'interagir en temps réel malgré les limitations en place pour se rencontrer.

Alors que nous allons vers un déconfinement, se pose la question du monde de l’après. Présentiel ? Virtuel ? Selon une étude réalisée par le cabinet Boston Consulting Group, plus de 82 % des personnes interrogées en France considèrent que les solutions de visioconférence resteront essentielles pour leurs activités, même une fois les bureaux ouverts à nouveau. Ainsi, un modèle de travail hybride mêlant présentiel et télétravail semble être privilégié au profit du modèle pré-COVID-19, et ce, même après la stabilisation de la pandémie. Les outils de communication modernes ont amplement fait leurs preuves pendant la pandémie. Ils peuvent clairement nous aider à mieux communiquer ou travailler quelle que soit la configuration dans laquelle nous nous trouvons.

Aujourd'hui au-delà de la visioconférence, les plateformes de communication unifiées dans le cloud peuvent faire bien plus pour les entreprises. Elles doivent permettre de regrouper simplement aussi bien les besoins en matière de visioconférences et de webinaires que la téléphonie ou le chat avec une intégration fine entre ces différents aspects. Pour les DSI, les RSSI et toute personne s'occupant de la digital workplace, ce type d’intégration leur permet de gérer tous les outils de communication des utilisateurs de l’entreprise sur un seul dashboard. Ils peuvent automatiser les déploiements, choisir d’activer ou non des modules d’interactivité tels que le chat et les questions/réponses avec des sondages, créer des liens uniques de connexion, définir les règles de sécurité, etc. Chaque service et toutes ces options de configuration restent ainsi facilement accessibles en un point unique.

Une telle rationalisation représente un gain financier non négligeable pour l’entreprise, que ce soit dans l'acquisition de la solution mais aussi dans son déploiement et sa gestion quotidienne. Cette simplicité implique un temps de travail optimisé et évite aux responsables de passer trop de temps sur l’opérationnel. Cela leur permet de se concentrer sur les aspects stratégiques de leur métier.

Pour les collaborateurs, le choix d’une plateforme dans le cloud simplifie aussi le travail et facilite le travail et les échanges collaboratifs au quotidien. Ils peuvent basculer très simplement d’un appel téléphonique à une réunion vidéo tout en ayant, dans la même fenêtre, leur chat ouvert pour échanger rapidement des informations ou travailler collaborativement sur des documents. Tout est intégré et ils n'ont pas besoin de jongler entre plusieurs outils ou fenêtres. Les communications unifiées dans le cloud suivent par ailleurs l’utilisateur et l’administrateur partout. Elles ne s'adaptent pas seulement aux besoins du télétravail mais aussi aux environnements de bureau avec les solutions Zoom Rooms et répondent aux enjeux du travail hybride qui semble s’imposer comme la nouvelle norme.

Par Charlotte Nizieux, Porte Parole France chez Zoom

publicité