Beaucoup de prétendants mais peu d’élus, mais en plus les applications Android qui rencontrent le succès sur Google Play Store se voient réduire leur surface d’expression par la présence de Facebook, qui aligne 6 apps dans le Top 10.

Au mois d’août, Facebook a placé 6 applications dans le Top 10 des apps sous Android téléchargées aux Etats-Unis sur Google Play Store. Au cumul, la famille des applications mobiles de Facebook a enregistré une audience massive de 264 millions de téléchargements sur des équipements smartphones et tablettes Android.

global android app downloads

Le volume des téléchargements des applications Android de Facebook a de quoi faire rêver les développeurs :

  • 88 millions pour WhatsApp
  • 76 millions pour Facebook Messenger

On notera également un franc succès pour les applications ‘Lite’, plus légères, que l’éditeur réserve plutôt pour les marchés émergents et les connexions lentes, et qui accompagnent sa stratégie de croissance, avec en particulier la perspective que leurs utilisateurs basculent sur les versions complètes lorsque leur connexion les supportera :

  • 22 millions pour Facebook Lite
  • 10 millions pour Messenger Lite

Notons que ce classement ne prend pas en compte les applications G-suite, à savoir les applications fournies préchargées par Google à son écosystème, et donc intégrées dans Android. Si elles étaient prises en compte, Google placerait 5 apps au Top 10 des applications mobiles et Facebook seulement 3 !

Priorité aux apps sociales

Au-delà des statistiques, le plus important est certainement l’intérêt que portent les mobinautes aux applications ‘sociales’. Que l’on retrouve d’ailleurs dans l’expérience minimaliste mais essentielle que proposent les mini-applications. Les utilisateurs leurs consacrent la majeure partie de leur temps mobile.

L’étude souligne également les défis que soulèvent les apps aujourd’hui pour leurs éditeurs et la nécessité d’intégrer les meilleures pratiques de disponibilité et d’engagement sur les applications. La mise en œuvre de ces apps s’accompagne également de pièges, dont le résultat se conclut le plus souvent par une mort lente des applications dans les lymbes des app stores.

Quant à détrôner les apps qui figurent au Top 10, voire jusqu’au Top 50, c’est certainement ‘mission impossible’, à quelques rares exceptions qui sauront trouver et séduire leur public…

Image d’entête 541866464 @ iStock im-kseniabond

AUCUN COMMENTAIRE