46 % des entreprises français affirment qu’elles comptent remplacer leurs routeurs d’ici un à deux ans par des appliances SD-WAN avec des fonctionnalités de routage.

Après le LAN (Local Area Network) historique des ‘réseaux locaux’ et le WAN (Wide Area Network) des réseaux étendus, le SD-WAN (Software Defined WAN) s’impose dans les environnements réseaux virtualisés. Le concept de réseau logiciel permet de piloter au niveau applicatif les réseaux et les sites de l’entreprise.

Même si la machine qui se cache derrière le SD-WAN est complexe, la gestion du réseau s’en trouve simplifiée, la fiabilité accentuée et la réduction des coûts est une perspective raisonnable. Ajoutons à cela que le SD-WAN semble avoir été taillé pour le cloud !

En effet, l’adoption du cloud et des architectures hybrides impose de revoir les modèles de réseaux pour intégrer les démarches agiles, interopérables et adaptables des plateformes de consommation des services informatiques. La couche réseau est essentielle.

Tout le monde veut du SD-WAN

C’est ainsi que selon une étude Frost & Sullivan pour Silver Peak, 58 % des entreprises françaises considèrent que l’optimisation WAN est critique pour leurs activités et veulent que leur SD-WAN soit interopérable avec les solutions qu’elles utilisent.

Globalement, l’ensemble des organisations envisagent de déployer le SD-WAN. Elles souhaitent en particulier remplacer les routeurs existants sur certains sites de leur entreprise par une appliance SD-WAN qui peut également prendre en charge la fonctionnalité de routage. Une tendance qui profite de la multiplication des services cloud et des sites distants.

SD-WAN en infogérance

Confrontées au choix d’un fournisseur, les entreprises privilégient ceux qui offrent la gestion du réseau basée sur le cloud, avec le déploiement d’outils d’orchestration hébergés avec des fonctions ‘as-a-Service’.

  • 50 % des entreprises françaises favorisent une solution entièrement en infogérance ;
  • 34 % préfèrent déployer et gérer elles-mêmes une solution ‘DYI’ ;
  • 16 % seulement optent pour une cogestion avec un fournisseur.

Le SD-WAN trouve sa place dans les organisations engagées dans la transformation numérique et le multicloud, profitant également d’une offre diversifiée. Selon les experts de Silver Peak, il trouve sa place dans les priorités d’investissements numériques, troisième place derrière les services cloud hybrides et la sécurisation des applications et du réseau.

Source : Etude Frost & Sullivan pour Silver Peak

Image d’entête 166214800 @ iStock Djahan

AUCUN COMMENTAIRE