Cette infographie a le mérite de replacer le DSI dans le quotidien de ses activités, mais également dans la réalité de l’homme ou la femme qui se cache derrière la fonction.

La plupart des études sur les préoccupations des individus sont orientées vers les attentes de ceux qui posent les questions. C’est à dire, ne nous le cachons pas, dans le sens des entreprises qui paient pour l’étude ! C’est ainsi que certains analystes sont, dans la diversité des études qu’ils mènent, capables de vous sortir l’étude qui vous va bien, l’information anodine qui placera son client en tête de pseudo benchmarks, ou encore en leader d’une niche inattendue d’un marché.

Pas de cela à la lecture de l’infographie que nous vous proposons aujourd’hui, c’est le réalisme qui domine avec en tête des préoccupations la garantie de la disponibilité des systèmes. Et oui, il est bon de rappeler que la majorité des DSI ou directeurs informatiques ont d’abord les mains dans le cambouis, ce qui représente le principal de leur activité !

Le DSI en support de l’innovation s’inscrit à la deuxième position du Top 5, de quoi rappeler qu’il est le catalyseur du numérique, même si certains, DRH et marketing par exemple, lui raviraient bien cette place. Le RGPD a grimpé à la troisième place, il est temps, l’échéance du 28 mai 2018 arrive à grands pas ! Puis vient la pénurie de compétences, un mal endémique dans l’informatique et une épidémie qui prend de l’ampleur avec la transformation digitale et l’explosion des technologies et de leur complexité.

Pour conclure, la 5ème place a également attiré notre attention. Non qu’elle porte sur des projets et innovation, mais bien sur l’humain, en évoquant « Comment les DSI se ressourcent ? ». Le DSI est un homme, qui pratique du sport, la lecture, ou écoute de la musique. C’est finalement rassurant, le DSI n’est pas, pas encore tout du moins, un robot !

Infographie réalisée par LockSelf à partir d’une étude Sunguard/Atout DSI.

Web

AUCUN COMMENTAIRE