Dans un monde en perpétuelle évolution, les entreprises doivent constamment améliorer leurs performances et l’expérience qu’elles proposent à leurs clients pour rester compétitives. Il leur est sans cesse nécessaire de s’adapter et de générer des revenus additionnels via de nouvelles activités faisant ou non partie de leur domaine de prédilection. Largement tournées vers le numérique, les entreprises sont aujourd’hui tout simplement ultra connectées. Qu’il s’agisse d’échanger avec les clients, les fournisseurs, les partenaires ou encore d’autres acteurs à l’externe, la connectivité 24/7 aide en effet les entreprises à proposer des expériences, des produits et des services innovants qui, à leur tour, génèreront des revenus plus importants.

Avantage concurrentiel : les entreprises doivent renforcer leurs capacités liées à la donnée

Pour réellement devenir « data-centric », les entreprises doivent faire évoluer 3 pans en matière de données. Premièrement, elles doivent développer leurs compétences en matière d'acquisition, d'analyse et de gestion des données pour en tirer le meilleur potentiel concurrentiel. Ensuite, il leur faut être en mesure de non seulement acquérir des données en provenance de tous types de sources, mais aussi de les analyser pour en tirer des informations exploitables et améliorer leurs produits ou services. Ces différents axes de progression sont critiques. La rapidité avec laquelle elles obtiennent des informations sur le marché en temps réel, transforment les produits et services, accélèrent la livraison de ces derniers, développent l'innovation et améliorent l'expérience client, est un moyen concret de se différencier.

Edge Computing, la clé de voute dans la mise à disposition rapide des données

L’Edge Computing renforce les compétences des entreprises en matière de données grâce à un traitement des informations à la périphérie du réseau, là où les dispositifs et les personnes produisent ou consomment ces mêmes informations. Plutôt que d’utiliser des infrastructures comme des datacenters qui peuvent se trouver à des milliers de kilomètres, le calcul et le stockage des données sont alors effectués au plus proche des appareils qui les produisent ou les recueillent. Dans ces conditions, les données, et en particulier les données devant être traitées en temps réel, ne subissent pas de problèmes de latence, préservant ainsi les performances des applications qui les utilisent. Il est alors possible de traiter et de stocker les données plus rapidement, facilitant le fonctionnement des applications en temps réel qui sont essentielles pour toute entreprise aujourd’hui.

À titre d’exemple, un industriel qui déploie un tout nouveau système de monitoring pour accroître l'efficacité de ses installations et prévoir les futurs pannes, aura tout intérêt à traiter ses données au plus proche des dites machines. De son côté, un retailer pourra créer un environnement plus immersif en magasin en utilisant la réalité augmentée. Enfin, un établissement bancaire avec des activités à l’international pourra sécuriser ses actifs en déployant une infrastructure Edge à très faible latence pour exécuter des algorithmes gourmands en ressources au plus proche des places boursières.

Smart Cities & Edge Computing : une combinaison gagnante des villes de demain

Le secteur public, et plus précisément les villes intelligentes, pourraient également bénéficier des avantages de l’Edge. Les villes intelligentes, qui mettent en place des solutions de pointe pour améliorer leurs capacités à gérer efficacement les situations d'urgence, pourraient fournir aux services de secours et aux forces de l'ordre une meilleure visibilité sur la situation grâce à des données rapidement accessibles. En dehors de contextes de crise, l’Edge peut aider au développement des services au sein des Smart Cities. Grâce au déploiement de systèmes de stationnement intelligents, les places libres sont indiquées aux conducteurs, réduisant ainsi les embouteillages provoqués par les véhicules à la recherche d’une place. En outre, des capteurs ou des caméras peuvent contrôler les véhicules pour vérifier s'ils respectent les règles de stationnement et ainsi limiter le déploiement d’équipes dédiées sur le terrain dans le cas contraire. Les villes qui adoptent les technologies de stationnement intelligent peuvent alors augmenter leurs bénéfices : de façon directe grâce au stationnement, et de façon indirecte grâce au dynamisme insufflé à la vie locale (commerces, etc.). Ces applications ont alors besoin d'une connectivité réseau et d'une bande passante à très faible latence pour être hébergées au plus près des lieux concernés.

Quel que soit le cas d’utilisation des données, l'objectif premier pour les entreprises et les institutions publiques reste d'améliorer l'expérience client, leurs revenus et leurs performances. Mais malheureusement, en plus de devoir assumer les coûts importants de gestion de données, les entreprises et autres institutions publiques doivent généralement faire face à des problèmes de latence, à des systèmes inefficaces ou qui présentent des brèches de sécurité.

Comment les entreprises peuvent-elles alors surmonter ces obstacles ? Une des solutions réside dans la mise en place de solutions qui permettent aux applications innovantes de fonctionner de façon fluide, efficace et surtout en temps réel à proximité des zones d’interactions numériques. En déplaçant les charges de travail dédiées à ces applications vers la périphérie – c’est-à-dire au plus près de l'endroit où se produisent les interactions – les entreprises peuvent améliorer les expériences qu’elles proposent, optimiser leurs performances mais aussi réduire substantiellement les coûts et les risques associés.

L'utilisation de l’Edge Computing dans le cadre d'une stratégie numérique globale permet aux entreprises de non seulement être plus agiles mais aussi de renforcer leurs capacités en matière de données : les données sont acquises plus rapidement, l'analyse peut se faire en temps réel et les décisions peuvent être prises rapidement. Ainsi, les entreprises ont le pouvoir de transformer les quantités astronomiques de données qu’elles ont en main en véritable avantage concurrentiel.

Par Joanie Kindblade, Senior Manager, Global Solutions Marketing chez Lumen

publicité