D’après une étude de Sage People, « 82 % des responsables RH prévoient que leur rôle sera méconnaissable dans 10 ans ». De fait, les RH doivent devenir un partenaire stratégique dans l’entreprise afin d’appréhender les transformations technologiques et sociétales et personnaliser la gestion des collaborateurs.

Sage, l’éditeur du logiciel de gestion des ressources humaines, Sage People, a commandé un sondage indépendant auprès de professionnels en ressources humaines représentant 500 organisations de taille moyenne, provenant d’un éventail d’industries dans cinq pays différents. L’éditeur voulait constater l’impact des modifications sociétales et technologiques sur les dirigeants des RH et en quoi cela a-t-il changé la façon dont les RH fonctionnent ?

La main-d’œuvre d’aujourd’hui est plus diversifiée, mobile et technologiquement capable que jamais. Elle fait montre d’idéaux au travail et d’exigences en termes de moyens technologiques pour accomplir ses missions. La composition de cette main-d’œuvre s’est également transformée, amalgamant jusqu’à cinq générations travaillant en même temps. Le recours aux collaborateurs externes temporaires s’est intensifié et pour certaines, les ressources externes sont aussi importantes que les internes.

Une prise en compte grandissante de l’individu

Ces évolutions représentent des défis pour la façon dont les dirigeants gèrent leurs équipes et suivent les carrières. La course aux talents a donné aux personnes le choix, et les organisations doivent faire montre de proactivité et de modernisme technologique et social pour attirer et retenir les meilleurs talents.

D’ailleurs, l’évolution du vocable pour désigner les collaborateurs en est une puissante l’illustration, passant de « personnel » à « ressource humaine » pour aboutir à présent à « personne » (people en Anglais). Ce cheminement montre une prise en compte grandissante de l’individu et de la gestion personnalisée des collaborateurs, contrairement à la vision bureaucratique, indifférenciée et figée des antiques Chefs du personnel.

La transformation est un cheminement

D’après l’étude, une majorité écrasante de 94 % des dirigeants RH interrogés s’attendent à des changements dans la transformation du concept de « ressources humaines » à celui de « personnes », au cours des trois à cinq prochaines années, et près de la moitié (47 %) s’attendent à ce que ces changements soient importants.

Mais cette transformation est un cheminement, et les entreprises en sont à des stades différents. Seulement 18 % des dirigeants en RH et en ressources humaines estiment qu’ils ont déjà fait la transition. Les deux tiers des répondants estiment qu’ils n’ont observé que peu ou pas de changement au cours des trois dernières années jusqu’à présent.

Sources : Sage People

AUCUN COMMENTAIRE