Une Think Tank, Tech.Rocks publie une étude sur les salaires des CTO & Tech Leaders. Quel avenir pour ces métiers ? Tour d’horizon et analyse des évolutions de carrière basées sur un échantillon de CTO & Tech Leaders répartis entre la star-up et les grands groupes.

Qui mieux que la communauté des managers Tech elle-même (CTO, VP engineering, Head of Engineering, Directeur R&D ...) pourrait enquêter sur les salaires de CTO & Tech Leaders ? Regroupés au sein d’un Think Tank, ils sont aujourd’hui 500 à participer activement dans le groupe Slack créé par la communauté. Et d’ores et déjà plus de 2000 à être référencés et invités à participer à la réunion annuelle qui donne lieu à une conférence (600 participants l’an passé). Selon Dimitri Baeli, CTO du site « les furets.com » et Tech.Rocks Curator à l’initiative de l’étude sur les salaires, « la liste des CTO répertoriés en France ne cesse d’augmenter ».

Métier de CTO et Numérique : évoluer ensemble

Les sujets privilégiés de ce Think Tank tournent invariablement autour du monde numérique. Positionnés en première ligne pour créer les produits qui alimenteront les technologies du numérique de demain, les Directeurs Techniques voient leur métier évoluer à grande vitesse. A l’ère du Software Defined, la cellule de Recherche & Développement ne cesse de grossir alimentée par des nuées de développeurs. Le nerf de la guerre étant le code dans un Univers du Tout Numérique.

Une Fonction en Mutation

Un métier qui mute notamment vers le management et plus spécifiquement vers la gestion de développeurs. La communauté aborde ensemble toutes sortes de nouvelles problématiques communes en dehors du sujet Technologie  propre à leur métier (organisation des effectifs, recrutement, management, choix des techniques de travail...).

En attendant les prochains résultats des réunions du Think Tank qui donneront lieu à des rapports, entre autres, sur le rôle du CTO aujourd’hui ou encore sur les indicateurs de pilotage de performance du CTO, le premier volet traite des salaires du métier.

Tous profils confondus

Cette étude basée est sur un échantillon de 108 Responsables Techniques, tous profils confondus, du junior jusqu’aux plus expérimentés d’entre eux, en passant par le collaborateur jusqu’au fondateur de start-up en cours de levée de fonds (Seed, Séries A, B, C ...), ou encore en considérant la taille de l’équipe, souvent fonction de celle de la société.

Un salaire moyen de 82000 euros

Le salaire moyen est calculé hors bonus et le montant est donné avec  un écart type de 31000 euros. La moyenne de 82000 euros varie naturellement selon plusieurs facteurs, à commencer par le niveau d’expérience, échelonné dans cette étude à 5, 10, 15, et plus de 15 ans d’expérience. Pas de surprise ici, plus le CTO est expérimenté plus son salaire augmente et en partant à 54000 euros  pour les personnes en poste depuis moins de 5 ans, le salaire progresse de 38% pour arriver à 75000 euros entre 5 et 10 ans d’expérience en finissant par croître de 5400 euros par an dépassé les 10 ans d’ancienneté.

Facteurs Expérience et Pluridisciplinarité

Les graphiques démontrent que le temps et donc l’expérience prévalent dans le calcul du salaire. Cependant ce n’est pas le nombre de fonctions supportées qui influera sur le montant de la paye. Il faut que les responsabilités soient officielles pour que cela soit répercuté au niveau du salaire comme le constate ceux qui portent à la fois les titres de CTO et CPO.

01

Le Management en ligne de compte

Ici encore, pas de surprise comme pour l’expérience, la taille de l’entreprise et donc celle des équipes entrent en ligne de compte pour le salaire. Deux points à noter cependant, à commencer par la différence de salaire entre les Responsables d’équipe de moins de 10 personnes et celle composée de 10 à 30 personnes qui est loin d’être négligeable avec un fossé de 30000 euros soit un revenu compris entre 60 à 90000 euros pour les Directeurs d’équipe de 10 à 30 personnes.

Et ici encore, le résultat confirme le constat sur la pluridisciplinarité des fonctions supportées. Près de 51% des Directeurs Tech de petites structures cumulent les responsabilités contre 32% pour ceux évoluant dans des entreprises de taille plus importante et ce, en dépit d’un salaire moins important. Alors que le revenu augmente avec la taille de l’équipe, la responsabilité est alors uniquement concentrée sur la fonction de CTO pour 47% des directeurs d’équipe de 30 à 80 collaborateurs avec une forte orientation sur le management.

02

Un salaire en fonction de la levée de fond.

Une start-up part de rien et a tout à prouver. Sans salaire la plupart du temps en début d’aventure, le CTO-fondateur voit son salaire prendre de l’ampleur à partir du moment où les levées de fond débutent. Il peut même s’envoler, voire dépasser celui du CTO en fonction depuis plus de 15 ans ou encore celui du Responsable d’équipe de plus de 30 personnes.

03

Carrière à forte évolution de salaire

Alors que le peu de femmes dans le secteur gagne en moyenne plus de 10% de salaire qu’un homme à plus de 15 ans d’ancienneté, il est à noter que, quel que soit le sexe,  l’évolution du revenu de CTO reste importante dans le temps : progression de 44% à plus de 10 ans de carrière puis de 35% les 5 années suivantes.

AUCUN COMMENTAIRE