Malgré la mise en œuvre de l’Industrie 4.0, les industriels sont encore mal connectés à leurs clients. Un tiers seulement d’entre eux utilisent les nouvelles technologies pour supprimer les silos de données tout au long de la chaîne de valeur.

La relation client est un des moteurs essentiels de la transformation digitale des entreprises. L’industrie n’y échappe pas, et l’Industrie 4.0 devrait y contribuer en apportant l’interopérabilité, la transparence et la décentralisation. Autant de principes de fonctionnement qui participent au rapprochement de l’industriel avec ses clients, ses distributeurs et ses fournisseurs.

‘Devrait’, en effet, car dans la réalité, selon une enquête d’Oracle, ces principes de fonctionnement sont encore loin d’être exploités par la majorité des industriels. Ce qui se traduit par des changements internes alors que cette transformation vise plutôt la suppression des silos de données.

Plus ouvertes pour échanger les données

A la recherche de données intégrées, que l’on peut qualifier de pré-requis pour déployer des processus de prise de décision, les industriels ne sont que :

  • 49 % à disposer de données clients intégrées ;
  • 45 % à disposer de données fournisseurs et distributeurs intégrées.

Ajoutons à cela que 40 % seulement des industriels disposent d’un échange de données ouvert avec leurs fournisseurs et distributeurs. Pourtant elles sont 47 % à reconnaitre le besoin de créer des échanges de données plus ouverts avec leurs partenaires.

Les avantages des données intégrées

La démonstration est faite, les entreprises industrielles qui ont mis en place un ‘digital threat’ interne disposant de données intégrées sont 82 % à en tirer un avantage.

  • 51 % des entreprises utilisent les données clients pour orienter la conception et la fabrication de nouveaux produits ;
  • 25 % bénéficient d’une plus grande visibilité concernant les méthodes d’achat et d’utilisation des produits par leurs clients.

Ces entreprises sont finalement bien peu nombreuses, 17 %, à s’être appuyées sur les fonctionnalités de l’Industrie 4.0 pour transformer leur modèle économique.

Et demain ? La moitié des industriels qui considèrent les opérations orientées clients comme le domaine qui devrait connaître l’évolution la plus importante aux cours des trois prochaines années, affirment qu’ils vont s’efforcer de supprimer les silos de données.

Source : Etude Coleman Parkes pour Oracle, menée auprès de 700 industriels en France et dans le monde

Image d’entête 8749140536 @ iStock jossdim

AUCUN COMMENTAIRE