Moins de 40% des grandes entreprises qui ont expérimenté l’automatisation en ont fait un ‘business case’ à grande échelle.

L’automatisation, l’IA (Intelligence Artificielle) et le machine learning attirent les entreprises, mais ces dernières en conviennent, il faut pour les adopter une vraie vision et une structure. Ainsi, sur 705 dirigeants d’entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse les 500 millions de dollars ayant expérimenté l’automatisation, interrogés par Capgemini, moins de 40% ont déployé des ‘business case’ à grande échelle.

Cap-automatisation-2

  • 56% des business cases concernent l’automatisation du back office informatique ;
  • 44% concernent l’automatisation du front-office marketing et ventes.

Cap-automatisation-1

Les projets d’automatisation restent encore limités

L’amélioration de la qualité, de la précision des rapports, de la conformité et de la productivité sont les priorités des projets d’automatisation.

  • 43% des entreprises fixent l’amélioration de la qualité en objectif principal.

Cap-automatisation-3

Ce qui surprend dans les résultats de cette étude, c’est que la réduction des coûts et l’impact sur les revenus ne sont plus la première des priorités associées aux projets d’automatisation. Et cela même si au niveau mondial l’automatisation devrait permettre de réaliser jusqu’à 2 000 milliards de dollars d'économies (source : CB Insight) !

Seulement voilà, la culture d’entreprise n’est pas adaptée à l’automatisation et les organisations ne sont pas familiarisées. De même, les dirigeants manquent d’engagement et représentent un frein aux projets selon un tiers des répondants.

Ajoutons à cela que si 72% des entreprises se disent prêtes à adopter des technologies disruptives, celles-ci souffrent d’une certaine résistance… Le résultat est sans appel, comme le montre le graphique qui précède, très peu d’industries se sont lancées dans l’expérimentation et l’implémentation de l’automatisation. Le décalage entre le discours des acteurs du marché et des analystes, qui ont toujours un temps d’avance, et la réalité dans l'entreprise est très net ! L’automatisation est pour demain.

Source : Livre blanc “Reshaping the future - Unlocking automation’s untapped value” par Capgemini

Image d’entête 930410286 @ iStock Photo AlfazetChronicles

AUCUN COMMENTAIRE