Un nouveau rapport d’IBM vient rappeler que la sécurité des objets connectés (IoT) reste limitée, et que les industries attirées par l’IIoT (Industrial IoT) doivent développer de nouvelles stratégies pour gérer et atténuer les cyber-risques.

D'ici 2020, 30 milliards d'appareils seront en ligne, générant 600 zettaoctets par an, selon IBM qui évalue la marché de l’IIoT à 14 milliards de dollars cette même année. Et d'ici 2035, plus de 75 milliards d'appareils IoT seront connectés.

Les capteurs sont vulnérables

Selon le géant historique de l’informatique, la question sous-jacente de la sécurité et de la vulnérabilité des capteurs est justifiée. Il met en cause l’inadaptation des structures organisationnelles et de sécurité pour répondre aux besoins de fiabilité et de prévisibilité des équipements IoT permanents.

Ce qui serait démontré par des tests de sécurité qu’il aurait réalisés sur des appareils tels que les voitures connectées, les ampoules électriques et les systèmes HVAC d'entreprise, qui ont tous montré de sérieux défauts. A l’exemple des freins d'une voiture intelligente que les chercheurs ont pu désactiver avec un fichier MP3 piraté ! Il semble d’ailleurs que peu de choses ont changé depuis ces premiers tests…

Vitesse et précipitation se confondent sur l’IIoT

Le danger provient principalement de la rapidité avec laquelle les industriels déploient les technologies IoT. A un rythme plus soutenu que celui de la sécurisation de ces équipements. Ce qui favorise l’existence de failles de sécurité, et transforme l’informatique opérationnelle en une cible. Elle représenterait aujourd’hui 30 % des cyberattaques.

La jeunesse des entreprises sur l’IoT explique leur faiblesse, ainsi que la pénurie de compétences en matière de cybersécurité. Mais les experts d’IBM pointent également la lenteur de l’émergence de normes de sécurité pour l’IoT. L’adoption des meilleures pratiques sur la conception, la fabrication et le support des objets connectés prend du retard, quand ces pratiques existent...

Source : Etude «  Internet of Threats: Securing the Internet of Things for Industrial and Utility Companies » de l’Institute for Business Value (IBV) d’IBM

Image d’entête 913331814 @ iStock Scharfsinn86

AUCUN COMMENTAIRE