Infosys a publié une étude mondiale, Infosys Digital Radar 2019, qui révèle la maturité de la transformation numérique des entreprises en 2018 et ce qu'il faut pour passer à la prochaine étape de leur parcours.

La disruption digitale pousse les entreprises à acquérir et à déployer rapidement des capacités numériques afin de rester compétitives. Pour mesurer le rythme de cette transformation, Infosys Knowledge Institute a mené une série d'enquêtes auprès de cadres supérieurs d'entreprises mondiales dont le chiffre d'affaires dépasse le milliard de dollars.

Les enquêteurs ont identifié 22 initiatives numériques clés et interrogé les entreprises sur leur mise en œuvre. Les 22 initiatives numériques ont ensuite été classées dans quatre grandes catégories :

  • Les initiatives de base, mises en œuvre pour moderniser les systèmes existants,
  • Les initiatives de soutien, axées sur les éléments centraux de la transformation numérique tels que l'automatisation et l'intelligence artificielle,
  • Les initiatives clients, axées sur l'amélioration de l'expérience client,
  • Les initiatives de pointe, axées sur l'exploitation de technologies avancées, telles que la réalité augmentée et virtuelle, les drones et la blockchain.

Êtes-vous visionnaire ou… observateur ?

Infosys a constaté que les entreprises peuvent être divisées en trois groupes en fonction de leurs progrès sur le chemin de la transformation numérique :
  • Les visionnaires qui comprennent le potentiel du numérique pour transformer complètement leur entreprise
  • Les explorateurs qui s'engagent dans des programmes numériques motivés par le besoin d'améliorer l'expérience client,
  • Les observateurs qui ne voient le numérique qu’à travers le prisme de l'efficacité.

Les systèmes hérités : un obstacle de taille à la transformation numérique

Interrogés sur les principaux obstacles à la transformation numérique en 2019, 22 % des répondants ont mentionné « l'incapacité d'expérimenter rapidement » et 30 % « un budget insuffisant ». Cependant, les systèmes existants étaient à 41 %, ce qui en fait le principal obstacle prévu pour 2019. Le manque de capacités de gestion du changement et de compétences pertinentes est également considéré comme un obstacle majeur en 2019. Au fur et à mesure que les entreprises explorent leur parcours numérique, la nécessité de numériser leur cœur de métier et de gérer le changement à grande échelle va prendre de l'importance.

Les principaux freins à la transformation numérique

A Pour réussir, les entreprises doivent faire trois choses, et simultanément :
  • Établir les bases techniques de la transformation numérique,
  • Développer les capacités et les talents technologiques,
  • Innover à la vitesse du développement agile.

Les institutions peuvent y parvenir en amplifiant leurs capacités existantes et en se concentrant sur les projets à forte valeur ajoutée qui ont le plus d'impact potentiel. Et, en s'associant à l'écosystème pour avoir accès à des compétences et à des ressources complémentaires.

Source : Infosys

AUCUN COMMENTAIRE