Succès retentissant de TikTok et progression du marketing d’influence, notamment dans les domaines de la beauté, de la mode, du e-commerce et de l’automobile. Telles sont les tendances de cette année selon Socialbakers. Pour l’an prochain, le marketing d’influence va continuer à se renforcer ainsi que le social shopping.

Comme tous les ans, Socialbakers publie ses prédictions sur l’avenir des réseaux sociaux. Ce spécialiste de l’analyse des médias sociaux grâce à l’intelligence artificielle et sa plateforme dédiée aux spécialistes du marketing dispose de la plus grande base de données de médias sociaux et travaille avec plus de 2 500 équipes de marketing digital dans 100 pays.

Premier constat, TikTok est devenu incontournable. Cette application photo/vidéo a atteint le milliard de téléchargements cette année. « En 2020, on peut s’attendre à voir progresser TikTok de manière fulgurante, grâce à des campagnes marketing très efficaces et à des investissements dans la conquête commerciale de nouvelles zones géographiques », affirme Yuval Ben-Itzhak, CEO de Socialbakers.

Cette montée en puissance s’explique notamment par le fait que TikTok est le plus gros annonceur sur Snapchat et le second sur YouTube selon SensorTower, un cabinet d’analyse marketing d’applications.

La puissance des influenceurs

Mais la réputation de TikTok est entachée par l’utilisation, dans les campagnes publicitaires, de vidéos d’utilisateurs qui n’ont pas été prévenus ni rémunérés. Plus récemment, les législateurs américains ont fait part de leur crainte concernant le risque de menace pour la sécurité nationale que pourrait représenter l’application.

Autre constat, le marketing d’influence est toujours en hausse contrairement aux idées reçues. Les « personnes influentes » peuvent être toutes sortes de personnes, allant d'éminents politiciens à des amateurs de bricolage. Dans le marketing des médias sociaux, Socialbakers distingue trois types d'influenceurs, en fonction de leur taille d'audience :

  • Micro-influenceurs avec plus de 1000 followers ;
  • Macro-influenceurs avec plus de 100 000 followers ;
  • Les célébrités qui dépassent le million de fans.

Leur impact est très fort :

  • 94 % des spécialistes du marketing affirment que le marketing d'influence est efficace pour leur entreprise ;
  • 51 % des spécialistes du marketing déclarent avoir attiré des clients de meilleure qualité grâce à des campagnes de marketing d'influenceurs.

«  Les consommateurs font de plus en plus confiance aux commentaires et aux avis avant d’acheter », affirme Yuval Ben-Itzhak. « Cette conjoncture est une immense opportunité pour les influenceurs et les marques qui s’associent afin de créer un contenu qui parle à leur audience ».

Facebook, incontournable

De nombreuses grandes marques de beauté, de mode, d’e-commerce et automobiles ont utilisé ce procédé pour leurs campagnes et ont affirmé que ces stratégies se sont avérées payantes. Les investissements dans ce secteur devraient augmenter l’année prochaine et feront du marketing d’influence une industrie de 10 milliards de dollars d’ici 2020.

« L’année 2020 pourrait bien être celle de l’avènement du social shopping. De plus en plus de clients effectuent des achats directement depuis les médias sociaux au lieu de se diriger vers une application ou vers une boutique en ligne après avoir découvert un produit sur les médias sociaux », a déclaré Ben Itzhak.

Enfin, Facebook reste incontournable. « Nos données indiquent que même si les spécialistes du marketing ont augmenté leurs dépenses pour Instagram, plus de 60 % de toutes les dépenses publicitaires totales sont toujours affectées au fil d'actualité Facebook. Le flux Instagram vient en deuxième position loin derrière avec 20 %. Dans l'ensemble, les marques ne consacrent qu'environ un tiers de leur budget total à Instagram, qui est la plateforme la plus engageante. Cela soulève la question de savoir si les marques tirent vraiment le meilleur parti de leur investissement », indique Ben-Itzhak.

Source : Socialbakers

AUCUN COMMENTAIRE