DigitalL’arrivée d’une nouvelle génération a toujours un impact sur de nombreux métiers. Avec la génération Z et l’intégration de nouvelles technologies innovantes, les entreprises et les sites de e-commerce doivent s’adapter très vite pour répondre aux besoins et aux exigences de ces nouveaux consommateurs.

Les sociologues distinguent la société du 21e siècle en 4 types de générations : les baby-boomers (personnes nées entre 1946 et 1965), la génération X (entre 1965 et 1980), la génération Y (entre 1980 et 2000) et enfin la génération Z (à partir de l’an 2000).

La nouvelle année peut donc être considérée comme l’entrée de la Génération Z sur le marché du retail. Comme pour les précédentes générations, il sera nécessaire d’adapter son contenu afin d’optimiser l’expérience client et utilisateur de ces « jeunes adultes ».

Il revient donc aux experts UX et UI de comprendre les utilisateurs qu'ils souhaitent toucher. Différents outils et méthodes existent pour définir finement qui sont ces clients et prospects et ce qu'ils recherchent et créer des expériences sur mesure (analyse du parcours client, heatmap de zone...).

Plusieurs tendances (certaines sont déjà en place, d'autres naissantes) s'affichent comme des pistes très crédibles.

La vidéo sera généralisée

D'après Cisco, la vidéo devrait représenter 82 % du trafic Internet mondial d'ici 2022. De nombreux spécialistes estiment qu’il est temps de repenser des pages basiques, mais cruciales telles que « À Propos », « Qui sommes-nous » ou « Nos services » en intégrant la vidéo.

La personnalisation

Certes, cette technique de vente n’est pas nouvelle et elle est depuis longtemps parfaitement maitrisée par Amazon, considéré comme le pionnier dans ce domaine. Mais depuis, d’autres entreprises l’ont intégrée.

Des services tels que Spotify pour la musique ou Netflix pour la SVOD en ont fait une véritable arme de guerre. Mais, il est possible d'aller beaucoup plus loin que la simple recommandation de contenu personnalisée : la géolocalisation, la météo, le jour de la semaine et même l'heure sont autant d'occasions de proposer des contenus et offres à forte valeur ajoutée pour l'utilisateur.

Le minimalisme digital

Attention aux idées reçues. Parmi celles-ci, il y a le minimalisme qui rimerait avec ennui. Pourtant, il pourrait devenir la tendance majeure de l'UI dès cette année ! Une tendance qui prend racine dans le terreau du stress et de l'hyper sollicitation engendrés par un monde de notifications. Une interface minimaliste s'impose alors comme un lieu sûr et une source d'apaisement.

Les sites de e-commerce devraient donc utiliser les notifications et les pop ups avec la plus grande parcimonie et capitaliser sur les classiques de l'UI, largement adoptés, compris par les internautes et rassurants.

L'ère de la recherche vocale

La recherche vocale, conjointe à l'adoption des assistants vocaux (Google Assistant, Amazon Alexa, Siri…), s'affiche comme le virage à ne pas manquer. D'après un rapport de ComScore, 50 % des recherches seront effectuées à la voix d'ici 2020.

72 % des possesseurs d'assistants vocaux affirment également qu'ils font désormais partie de leur vie.  Exit les « OK Google », place dorénavant à une conversation fluide et naturelle pour les questions du quotidien.

La 5G et le défi d'une connexion ininterrompue

Le très haut débit apporté par la 5G promet de bousculer l'ensemble des usages liés à Internet. D'après des recherches menées par Cisco, près de 12 % du trafic mondial devrait provenir de connexions en 5G d'ici 2022. L'utilisateur doit pouvoir être connecté partout et tout le temps sans interruption.

Grâce à la 5G, le temps de latence et la rapidité de transfert des données vont connaître une avancée considérable. Un site web ou une application lente sera désormais perçu comme une expérience négative.

Source : CISCO

AUCUN COMMENTAIRE