Welcome to an automated society”. L’entête rapport “10 Hot Consumer Trends 2019” d’Ericsson en dit long sur l’évolution de nos habitudes de consommation, où la technologie occupe déjà une place centrale.

Plus que jamais la promesse de la technologie aux consommateurs s’enrichit d’avantages pour répondre à leurs attentes, moins cher, plus vite, plus facile, et livré à leur porte sans supplément.

Du magasin sans caisses aux voitures autonomes, des robots formateurs aux robots médecins, des restaurants mécanisés à la personnalisation personnalisée en quelques secondes, l’automatisation s’impose. Elle fait référence aux processus de consommation exécutés sans intervention humaine ni assistance. Qui n’est possible que par l’apport de la technologie numérique.

Si l’automatisation - les opinions des consommateurs sur une société automatisée à venir sont vraiment le thème central du rapport - permet de créer une société ordonnée, des processus contradictoires et autonomes qui se déroulent simultanément pourraient aussi la rendre plus chaotique ! Les tendances de la consommation révèlent en réalité que les gens éprouvent des sentiments mitigés. Au point que près de la moitié des répondants pensent que, pour le meilleur ou pour le pire, Internet a remplacé bon nombre des plaisirs simples de la vie quotidienne.

A mesure que la technologie numérique se répand dans la société, tous ces espoirs et ces peurs émergent simultanément dans l’esprit des consommateurs... et les perspectives sont renversantes !

Des appareils dotés d’une conscience

Plus de 60% des utilisateurs d’assistants virtuels pensent qu’il existera, d’ici trois ans, des équipements capables de décrypter nos humeurs. Les appareils nous connaîtront bientôt mieux que nous mêmes.

Des disputes entre Intelligences Artificielles

Ils sont 66% à imaginer, également d’ici trois ans, l’existence d’enceintes intelligentes capables de se lancer dans des disputes, comme le feraient les membres d’une famille. Et 47% sont persuadés que des assistants virtuels différents donneront des réponses différentes. Ainsi les couples chercheront-ils des assistants qui leurs seront les plus compatibles

Des applications espionnes

47% des consommateurs pensent que les applications collectent des renseignements sur eux, et 52% pensent que les applications les plus populaires le font mêmes en dehors des périodes d’utilisation.

Des accords forcés

51% des consommateurs se disent agacés par le fait qu’il leur est sans cesse imposé d’accepter l’utilisation de cookies collectant les données. Et 47% pensent qu’Internet a besoin de nouveaux modèles commerciaux en dehors de la publicité. Voire qu’il doit être fondamentalement modifié pour redevenir une force pour 42% d’entre eux.

L’Internet des compétences

Plus de 50% des utilisateurs de la réalité augmentée/virtuelle rêvent d’applications, lunettes ou gants qui les aideraient, virtuellement, à accomplir des tâches pratiques quotidiennes telles que la cuisine et les réparations.

Une consommation sans aucune intervention

Près de la moitié des utilisateurs d’assistants virtuels souhaiteraient des factures ou des abonnements automatiques, ainsi que des articles ménagers capables d’auto réapprovisionnement. Et 47% des consommateurs rêvent d’un assistant virtuel qui gère leur finance, jusqu’à leurs déclarations d’impôts.

L’obésité mentale

Les prises de décision quotidiennes devenant de plus en plus automatisées, 31% des consommateurs envisagent bientôt d’aller à des “cours de gymnastique mentale” pour s’exercer à la réflexion.

Un moi écologique

39% des consommateurs sont demandeurs d’une montre écologique capable de mesurer leur empreinte carbone.

Un jumeau numérique

48% des utilisateurs de réalité augmentée/virtuelle veulent des avatars en ligne capables de les imiter à la perfection, de manière à pouvoir être à deux endroits à la fois. Mais 46% s’inquiètent également de ce qu’ils seront tenus responsables si leur avatar fait quelque chose d’illégal...

Plus anecdotique ou inquiétant ? 47% prédisent qu'il sera difficile de savoir quand les politiciens et les célébrités seront réels et quand un avatar numérique agira comme eux.

La 5G comme moteur de l’automatisation de la société

Près de 20% des utilisateurs de smartphones pensent que la 5G permettra d’améliorer la connectivité des objets, comme par exemple les appareils ménagers ou les compteurs électriques. Plus particulièrement, 32% estiment que les achats en VR profiteront de la 5G, et 21% s'attendent également à une utilisation mobile générale des casques d'AR / VR.

Source : Rapport “10 Hot Consumer Trends 2019” d’Ericsson (cliquer ici)

Image d’entête 613563890 @ iStock Photo Lightcome

AUCUN COMMENTAIRE