Selon le Gartner, les projets Agile laissent un goût d’inachevé, également chez les métiers. Alors qu’avec DevOps, la livraison accélérée et un meilleur alignement apporteraient certainement une meilleure réponse aux attentes des utilisateurs finaux.

Il y a quelques jours, nous évoquions la vision du Gartner qui grâce à DevOps entendait faire basculer les projets informatiques du cliché “presque livré” à celui du “potentiellement livrable”. Et cela grâce à DevOps, qui offre une livraison accélérée, un meilleur alignement et une meilleure capacité de gestion du changement. Lire : “Selon le Gartner, DevOps rend les projets potentiellement livrables”. 

L’idée fait son chemin, et les analystes du Gartner se voient étendre leur vision non plus sur les équipes de développement de la DSI, mais vers les équipes technologie métier. Ils partent du constat que ces équipes, qui souvent se substituent à la DSI pour les développements IT internes aux métiers, rencontrent les mêmes difficultés que celles que les équipes de la DSI ont cherché à résoudre en adoptant une approche Agile.

Rappelant le principe du “90% des projets ont été réalisés à 90% pendant 90% de leur cycle de vie”, les analystes pointent le cliché du “presque terminé” des équipes de développement de la DSI, et le reproduisent sur les développements métiers. Ils mettent en cause des paquets de code "potentiellement livrable" qui en Agile apparaissent toutes les ‘x’ semaines, mais n'offrent aucune valeur à l'utilisateur final.

Ainsi ce qui est livré aux utilisateurs finaux ne correspond pas à ce qu’ils veulent par manque d’alignement avec les équipes projets, déconnectées des problématiques de l’entreprise à résoudre. De même qu’à la vue des résultats les outils technologiques s’avèrent inutiles !

Pour résoudre le décalage entre le code potentiellement livrable et sa mise en production, le Gartner invite les métiers à adopter les modèles DevOps et de livraison continue. Pas seulement comme des outils devant permettre d’assurer la livraison continue, mais également, et nous tendons à affirmer ‘surtout’, comme bonnes méthodologies pour mettre en œuvre le changement à grande échelle.

Ainsi, la mise en pratique de DevOps - qui combine deux parties de l'activité, auparavant disparates, le développement et les opérations - deviendrait la méthodologie pour aligner les équipes de projet métier sur les utilisateurs finaux, et s'efforcerait de résoudre les problèmes de déconnexion dans l’entreprise. Ainsi ces équipes pourraient exécuter des déploiements itératifs, se déplacer rapidement, travailler avec les utilisateurs finaux pour comprendre les exigences et rester flexibles si des modifications se produisent.

Pour résumer, le Gartner incite les métiers à faire le même rêve technologique que les DSI...

Source : Symposium Gartner ITxpo 2018

Image d’entête 961875454 @ iStock Photo danijelala

AUCUN COMMENTAIRE