La demande en ordinateurs a fortement augmenté au premier trimestre 2020 à cause du télétravail et de la mise en place de formations à distance. Mais la pandémie a également impacté la production et la logistique, ce qui a entraîné une baisse de 8 % des expéditions mondiales d'une année sur l'autre selon une étude de Canalys. Le second semestre devrait afficher une forte baisse.

Jean qui rit et Jean qui pleure. Après avoir engrangé d’importantes ventes de machines au premier trimestre, les fabricants devront faire le dos rond au second trimestre.

C’est la conclusion que l’on peut tirer de la dernière étude de Canalys. Au premier trimestre de cette année, les vendeurs ont expédié 53,7 millions d'ordinateurs de bureau, d'ordinateurs portables et de postes de travail.

À cause de la pandémie, les entreprises ont soudainement été obligées d'équiper leurs collaborateurs en ordinateurs portables pour mettre en place le télétravail, tandis que des familles ont également dû acheter des PC pour leurs enfants suite à la fermeture des établissements scolaires.

Mais si les ventes ont progressé, les expéditions ont chuté de 8 %, en raison de problèmes au niveau de la supply chain. Cette baisse est la pire depuis 2016, année où les expéditions avaient chuté de 12 %, selon Canalys.

c

« Les fabricants de PC ont commencé 2020 avec une offre limitée de processeurs Intel, causée par une transition bâclée vers la gravure 10 nm, indique Rushabh Doshi, directeur de la recherche chez Canalys. Cette situation a été exacerbée lorsque les usines en Chine n'ont pas pu rouvrir après les vacances du Nouvel An lunaire ».

Le fondeur AMD tire profit des soucis rencontrés par Intel et devient de plus en plus une alternative sérieuse aux yeux des entreprises et des particuliers.

Le classement des marques est resté stable, Lenovo restant en tête du marché des PC avec 12,8 millions unités expédiées. HP est arrivé en seconde position avec 11,7 millions d'unités, suivi de Dell avec 10,5 millions d'unités.

Lenovo et HP se sont taillé la part du lion sur le marché des PC au premier trimestre, avec respectivement 23,9 % et 21,8 % de parts de marché. Dell était en troisième position avec 19,6 %. Sur le top cinq, Apple a été le plus touché au premier trimestre, ses expéditions ayant chuté de plus de 20 % pour atteindre 3,2 millions d'unités.

d

Selon Canalys, les marques afficheront des bénéfices très importants au cours des prochaines semaines. Le cabinet note aussi que le marché des périphériques (casques, webcams, imprimantes et écrans) a également « profité » de cette crise.

Les prochains mois s’annoncent comme étant très difficiles. « Alors que nous abordons le deuxième trimestre, les contraintes de production en Chine commencent à être allégées. Mais la flambée de la demande d’ordinateurs observée au premier trimestre ne devrait pas se maintenir. Le reste de l'année semble moins encourageant. Peu d'entreprises dépenseront de nouveau en postes de travail et en solutions et beaucoup de foyers viennent de s’équiper », prévient Ishan Dutt, analyste chez Canalys.

e

Pour Canalys, une « récession mondiale a commencé et de nombreuses entreprises vont être en faillite, avec des millions de nouveaux chômeurs ». Même les gouvernements et les grands comptes devront donner la priorité aux dépenses dans d’autres domaines.

Canalys s’attend à une baisse significative de la demande au second semestre.

Source : Canalys
publicité