L'Europe va connaître une forte augmentation du déploiement des technologies vidéo avancées, selon une étude menée par le cabinet IDC pour Milestone Systems, l'un des principaux fournisseurs de logiciels de gestion vidéo sur plateforme ouverte.

Cette étude a révélé des résultats clés, notamment les plans de l'industrie, les défis et les opportunités d'investissement dans les technologies vidéo. Les développements technologiques dans les domaines de l'intelligence artificielle, du traitement de l'image, du Cloud et des capteurs élargissent rapidement l'application de la technologie vidéo et des capteurs par les organisations et les résultats commerciaux qu'elles obtiennent.

Selon IDC, un quart des organisations prévoient d'établir une plateforme technologique vidéo centralisée, qui serait connectée à d'autres systèmes. Selon le rapport « Worldwide Video Surveillance Analytics Forecast » d’IDC, les organisations du monde entier devraient dépenser 2,0 milliards de dollars cette année dans l'analyse de la surveillance vidéo.

Parmi les capacités clés requises au cours des trois à cinq prochaines années, les acheteurs ont souligné l'automatisation des processus, la reconnaissance faciale qui fait toujours autant débat, l'analyse intelligente, l'intelligence artificielle et le déploiement centralisé dans le cloud.

Lorsqu'il s'agit d'investissements et de plans dans les technologies vidéo, trois acteurs clés tiennent la barre : les responsables de la sécurité, IT et opérations. Lorsqu'on les interroge sur les défis liés aux technologies vidéo, deux se détachent :

  • la protection de la vie privée
  • les problèmes de conformité en matière de sécurité.

L’étude commanditée par Milestone Systems note que les secteurs du transport et de la logistique et des infrastructures critiques présentent le niveau de maturité le plus avancé en termes d'utilisation des technologies vidéo.

« Les technologies vidéo sont en train de passer d'un simple objectif de sécurité à un véritable facteur de différenciation commerciale, par exemple dans le domaine du service aux citoyens, de la qualité des produits, des soins aux patients ou de l'expérience client », a déclaré Malou Toft, vice-président EMEA de Milestone Systems.

Alors que les organisations interrogées semblent avoir de nombreux projets de technologie vidéo planifiés avec des analyses de rentabilité en place, ces projets sont inhibés par des inquiétudes quant à d'éventuels faux pas en termes de confidentialité et de sécurité.

« Cela démontre que l'atténuation des risques en matière de confidentialité et de sécurité doit toujours être une activité clé lors de l'élaboration d'une analyse de rentabilité pour l'application de technologies vidéo avancées. Les organisations doivent veiller à choisir les fournisseurs de technologies et de services qui adhèrent aux normes les plus élevées en matière de cybersécurité et de protection de la vie privée », a déclaré Malou Toft.

publicité