Avec la généralisation du télétravail, l’expérience des outils informatiques est devenue l’expérience primordiale pour les collaborateurs. Les services IT doivent inventer et accompagner différents modèles de travail pour s’adapter à une main-d’œuvre hybride.

Les CIO et CTO se sont retrouvés au centre de toute les demandes quand ils ont dû en quelques jours accroître les capacités de leurs infrastructures et adopter de nouveaux systèmes pour accompagner le passage au télétravail de millions de collaborateurs. Des sujets comme la confidentialité des données, la sécurité, la qualité de connexion ou la capacité à collaborer sont devenus encore plus critiques ; suivre au plus près l’évolution des besoins et le bien-être des collaborateurs, encore plus impératif. Du jour au lendemain, l’expérience des outils informatiques est devenue l’expérience primordiale pour les collaborateurs. Avec la fin du travail sur site, les ordinateurs portables, téléphones et logiciels fournis par l’entreprise sont devenus l’unique lien entre le collaborateur et son employeur.

Dans une étude, Qualtrics a interrogé plus de 200 responsables IT en France, en Allemagne et au Royaume-Uni pour comprendre l’évolution de leurs priorités et ce qui a changé pour eux depuis le début de la pandémie. L’étude révèle que le rôle de l‘IT dans la motivation, l’autonomisation et la productivité des collaborateurs est plus important que jamais. Plus de 70 % des organisations ont augmenté la fréquence d’écoute de leurs collaborateurs depuis le début de la pandémie.

Améliorer l’expérience des collaborateurs

Plus attentives aux besoins et à l’expérience des collaborateurs, Les organisations les plus performantes redéfinissent leur stratégie IT en plaçant la voix des collaborateurs au centre des décisions de transformation technologique. Ainsi, 70 % des décideurs IT interrogés ont déclaré réorienter leurs projets de transformation en réaction directe aux demandes exprimées par les collaborateurs. Pour accompagner la productivité des équipes à distance, les investissements dans la vidéoconférence ont été la norme dans toutes les organisations, tandis que les plus avancées ont investi également dans l'automatisation des process et les outils de collaboration.

Notons que seulement, 28 %des services IT se sentent extrêmement bien préparés à répondre aux besoins des collaborateurs dansl’après-Covid-19. Parmi les chantier de l’après-crise, les décideurs IT placent l’amélioration de l’expérience des collaborateurs en deuxième place, après l’amélioration de l’expérience des clients et avant l’amélioration de l’efficacité opérationnelle.

publicité