Stanford University a publié récemment son nouveau rapport AI Index sur les progrès réalisés dans le domaine de l’intelligence artificielle. Le document de 209 pages indique que le monde de l’IA est actuellement en plein essor et couvre différents domaines tels que la recherche, la réalisation technique et l’éducation. La publication d’articles sur l’IA a connu une hausse de 300%, et le taux de participation aux conférences sur l’IA a également augmenté de 800% par rapport à 2012. Le NeurlPS qui a regroupé 13,500 participants cette année fait partie des plus grands évènements sur l’IA. L’éducation en IA devient également de plus en plus populaire, car les inscriptions aux cours de machine learning dans les universités et en ligne ne cessent d’augmenter. L’IA serait aussi la spécialisation la plus prisée des diplômés en informatique en Amérique du Nord, avec pus de 21% des doctorants qui se spécialisent dans l’IA.

Le rapport AI Index indique également que les États-Unis demeurent le leader mondial de l’IA. Malgré le fait que la Chine publie plus de documents sur l’IA que tout autre pays, les recherches réalisées par les États-Unis ont un impact plus important dans le monde. Les États-Unis investissent également beaucoup plus d’argent et dépose plus de brevets sur l’IA que n’importe quel autre pays. Les algorithmes d’IA deviennent aussi de plus en plus rapides et moins chers à former. L’équipe d’AI Index a remarqué que la formation d’un algorithme de vision industrielle à partir de données populaires prenait près de 3 heures en 2017. En juillet 2019, le temps est passé à 88 secondes. Les voitures autonomes reçoivent actuellement plus d’investissements privés que n’importe quel domaine de l’IA. Près de 7,7 milliards de dollars ont déjà été investis dans les véhicules autonomes, contre 4,7 milliards dans la recherche médicale et la reconnaissance faciale, 1 milliard de dollars dans l’automatisation des processus de robot et 500 millions de dollars dans la gestion de chaine d’approvisionnement. AI Index met aussi en avant que que l’IA surpasse actuellement les humains dans de nombreux domaines.

À lire aussi Le MIT conçoit une intelligence artificielle capable de comprendre intuitivement les lois de la physique

AUCUN COMMENTAIRE