Dans le cadre du renforcement de sa politique de protection de la vie privée, Amazon a déployé une nouvelle mise à jour au niveau de son assistant vocal Alexa. Les utilisateurs peuvent actuellement empêcher que leurs extraits audio puissent être exploités ou analysés par les développeurs ou les sous traitants d’Amazon en accédant au menu des paramètres de l’application. Cette situation fait suite à un rapport publié par Bloomberg indiquant qu’Amazon employait des milliers de travailleurs dans le monde pour écouter et transcrire les enregistrements vocaux des utilisateurs d’Alexa pour améliorer leur service. L’un des porte-paroles d’Amazon a déclaré que sa firme prenait au sérieux la confidentialité de ses clients et qu’elle réexamine en permanence ses pratiques et ses procédures. Il a rajouté que les clients ayant choisi cette option seront exclus du flux de travaux d’apprentissage supervisés.

Google et Apple ont également mis en place un programme similaire. Cette semaine, Apple a annoncé la suspension temporaire de son programme d’examen humain pour Siri après que « Guardian » ait révélé que des sous-traitants avaient accès à des informations privées et confidentielles des utilisateurs. Google a également déclaré la semaine dernière avoir interrompu son programme de révision linguistique dans le monde.

#Amazon indique que les utilisateurs d’#Alexa ont actuellement la possibilité de limiter l’utilisation de… Click to Tweet
À lire aussi Amazon développe une nouvelle méthode pour permettre à Alexa de répondre à des questions complexes

AUCUN COMMENTAIRE