Lorsqu'une entreprise choisit une solution IT, de nombreux paramètres techniques entrent en ligne de compte : sécurité, interopérabilité, conformité, fiabilité, évolutivité, etc. Ces critères sont bien sûr essentiels mais ils n'offrent pas un avantage clairement perçu par les utilisateurs.

Il en existe un, toutefois, qui met tout le monde d'accord, qu’il s’agisse des DSI, ou bien des utilisateurs métiers : c'est la performance des systèmes. La rapidité de traitement de l'information est devenue critique dans un monde en perpétuelle mutation. En effet, la réactivité du système d’information peut faire la différence pour conquérir des parts de marché, détecter des risques ou saisir de nouvelles opportunités. Mais plus les entreprises stockent et exploitent des données, plus il est complexe d’assurer le plus haut niveau de performance.

Maitriser les maillons de la chaîne

La performance des systèmes dépend d'un grand nombre de facteurs et de composantes technologiques, mais il est important de prendre en compte le fait qu'en s'adressant à un fournisseur qui maitrise plusieurs maillons de la chaîne, l’entreprise optimisera grandement ses chances de disposer d’un système ultra-performant.

Il y a quelques semaines, Oracle lançait Exadata X9M, la 9e génération de sa plateforme conçue pour optimiser la performance des traitements en intégrant serveur, stockage, couche réseau et logiciel de base de données. Et cette année encore, les performances progressent significativement : celles des OLTP sont en hausse de 70% avec des latences d'entrées/sorties (IO) inférieures à 19 microsecondes, et les balayages analytiques sont en hausse de 87%.

Notre mission est de définir pour les entreprises, et avec les entreprises, la meilleure plateforme pour exécuter leurs applications métier ;et nous sommes particulièrement fiers de les accompagner avec des solutions qui offrent une valeur ajoutée incomparable en termes de performance et de haute disponibilité.

Nous sommes également capables de leur proposer cette solution Exadata X9M sous la forme qui correspondra le mieux à leurs besoins et ressources ; ainsi, il est possible d’en bénéficier aussi bien on-premise que dans notre cloud public Oracle Cloud Infrastructure (OCI), ou encore en mode hybride avec [email protected] : cette dernière solution permet de tirer profit des avantages du cloud géré et sécurisé par Oracle, tout en conservant les données dans leur propre datacenter, derrière leur pare-feu.

Des avantages métiers indéniables

Très concrètement, des traitements qui prenaient autrefois 9h ont été réduits à 2h avec cette nouvelle génération, ce qui permet aux entreprises, par exemple, de tout faire en une seule journée, désormais : lancer des traitements, en vérifier les résultats, et rejouer ceux où des erreurs ont été constatées.

Ces nouvelles capacités apportent des avantages indéniables pour les applications critiques. La fraude peut maintenant être détectée en quasi-temps réel. Les interactions clients, en face à face ou lors d’un contact avec le centre d’appels, sont immédiates et apportent une expérience unique aussi bien au client qu’à l’utilisateur. Enfin, les pics d’activités ne posent plus de problème de charge de travail grâce à la performance des systèmes.

L’automatisation pour augmenter encore davantage les performances

L’intégration de l’Intelligence Artificielle (IA) est un autre critère auquel les entreprises attachent de plus en plus d’importance, car elles ont compris l’intérêt des dispositifs d’automatisation pour soulager leurs équipes des tâches répétitives à faible valeur ajoutée.

Avec Oracle AutonomousDatabase, l’optimisation de la base de données se fait automatiquement en fonction des événements et permet d’assurer une parfaite application des mesures de sécurité : les processus de contrôle nécessaires pour ne pas exposer les données sont industrialisés et appliqués dans les règles de l’art, la configuration de la base et l’adaptation des ressources selon la charge sont automatisées : la base de données s’auto-manage, s’auto sécurise et s’auto-répare. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, on mentionnera que cette technologie est également disponible avec [email protected]

Un engagement Développement Durable en phase avec les défis de notre époque

On évoquera, pour finir, le fait qu’aujourd’hui, de plus en plus de clients incluent dans leur cahier des charges des critères liés au développement durable. Et sur ce point aussi, les engagements d’Oracle tout au long de la vie de ses systèmes peuvent faire la différence : achats responsables (la totalité des fournisseurs clés d’Oracle doivent mettre en place un programme environnemental d'ici 2025), réduction des déchets et recyclage (plus de 1100 tonnes de matériels à remplacer ont été collectées par Oracle, dont 99,6% ont été réutilisés ou recyclés), consommation d’énergie renouvelable(tous les datacenters d’Oracle en Europe utilisent 100% d’énergie renouvelable et en 2025 cela concernera tous les datacenters d’Oracle à travers le monde)… Toutes ces mesures environnementales prises par Oracle fournissent ainsi aux entreprises l’assurance de pouvoir respecter leurs propres engagements RSE ; et démontrent que l’on peut simultanément accroître son niveau de performance et réduire son empreinte carbone numérique.

Oui, en matière de transformation numérique, il est possible de gagner sur tous les tableaux. Aux entreprises de challenger leurs partenaires et fournisseurs, et d’effectuer les bons choix technologiques… Pour pouvoir rester dans la course à l’innovation ; et maintenir la concurrence à distance.

Par Samuel Noblot, Directeur Systèmes Cloud chez Oracle France