La Robotic Process Automation est l'une des technologies dont la croissance est la plus rapide, le marché mondial représentant une opportunité estimée à 100 milliards de dollars. Mais l’enquête présentée ici met en lumière les cinq défis auxquels sont confrontés les entreprises.

Dévoilée à l'occasion du salon Imagine d’Automation Anywhere, les résultats de l’enquête menée par l’entreprise homonyme et développeur de plateformes RPA (Robotic Process Automation) met en lumière les principaux obstacles que les entreprises doivent surmonter pour faire évoluer l'automatisation, et plus particulièrement la RPA et l'IA, afin de répondre aux besoins des effectifs de demain.

De fait, « malgré la curiosité et la volonté d'explorer l'automatisation et l'intelligence artificielle, seulement 38 % des travailleurs interrogés dans le monde utilisent actuellement une technologie d'automatisation pour s'acquitter de leurs responsabilités professionnelles », explique le rapport. Mais on s'attend à ce que ce nombre continue à augmenter.

L’enquête a également mis en évidence d'importantes divergences quant à la façon dont les travailleurs du monde entier adoptent ces technologies, avec seulement 13 % des travailleurs au Japon et 26 % au Royaume-Uni, comparés aux 49 % aux États-Unis et 66 % en Inde.

Les cinq obstacles à l’intégration d’une RPA

La nouvelle recherche met en lumière cinq défis auxquels sont confrontées les organisations dans l’intégration et l'utilisation de l'automatisation (en particulier la RPA) et de l'IA, et suggère des mesures pratiques que les organisations peuvent prendre pour y remédier. Les défis à relever sont les suivants :

1Evoluer avec les technologies

Le défi de l'évolutivité exige que les organisations bâtissent une culture qui peut évoluer à mesure que la technologie progresse. Une vision à court terme maintiendrait les organisations coincées dans des cas d'utilisation à petite échelle sans tenir compte des grands avantages de l'automatisation et de l'IA.

2Manager les compétences

L'avenir, c'est tous les emplois " soutenus par l'automatisation ". En optimisant les gains de productivité immédiats, sans créer une culture d’assistance mais plutôt de perfectionnement des compétences, les organisations verraient leur efficacité s'accroître.

3Assurer la diversité

Le défi est de s'assurer qu'il existe des possibilités d'utiliser la technologie pour tous les sexes. Les entreprises doivent agir plus rapidement pour modifier la constitution de la main-d'œuvre, sans quoi elles risquent de perdre des connaissances et des capacités précieuses, essentielles à la maîtrise de l'automatisation et de l'IA.

4Garder son authenticité

Le défi est d'éviter le « lavage par l'IA », c'est-à-dire la surestimation des capacités de la technologie et son hégémonie. Plus les travailleurs font confiance à l'organisation, moins il sera difficile de commercialiser les technologies et de réaliser la valeur réelle à long terme.

5Adaptabilité et résilience

Sans intégration du changement comme paradigme, la technologie sera lente à évoluer, tout comme les compétences des travailleurs, et ultimement la diversité et l'originalité d'une organisation.

Source : Automation Anywhere

AUCUN COMMENTAIRE