Passée la phase initiale de la découverte de l’impression 3D, les entreprises s’équipent pour des usages professionnels. Et les matériaux passent au premier plan de leurs réflexions. Encore faut-il que le logiciel d’impression dispose des bons profils pour optimiser l’impression en fonction des matériaux... 

A l’issue du salon Formnext, qui vient de se tenir à Francfort, plus que les imprimantes elles-mêmes, un marché a confirmé qu’il s’affirme désormais, celui des matériaux pour imprimantes 3D. Nous l’avons déjà évoqué avec l’arrivée de nouveaux matériaux (lire “L’impression 3D s’enrichit des matériaux hybrides”).

Ainsi, la demande industrielle s’affirme pour les filaments plastiques d’impression 3D. Le marché des matériaux pour la 3D devrait progresser annuellement de 26,1%, jusqu’en 2023, pour venir frôler la barre symbolique des 2 milliards de dollars (1 965,3 millions selon Market Insider). Les plastiques d’impression continueront de dominer ce marché.

Les logiciels d’impression professionnels sont livrés avec plusieurs profils optimisés, généralement les matériaux principaux exploités en impression 3D : ABS, PLA et Semi Flexible.

Mais pour exploiter ces matériaux de base comme les catalogues qui ne cessent de s’enrichir de nouveaux matériaux, les imprimantes ont besoin de profils d’impression afin de paramétrer le logiciel d’impression en fonction de ces matériaux. Ces profils sont optimisés pour les filaments. Ils peuvent également être déclinés en plusieurs qualités, de basse à très haute définition.

Pour l’ensemble de l’écosystème, les fabricants d’imprimantes 3D, les fabricants de matériaux, et les utilisateurs, la disponibilité des profils d’impression sur les logiciels d’impression 3D est la fois la garantie que l’imprimante peut être automatiquement paramétrée en introduisant les profils dans le logiciel, et les garants que l’exploitation des matériaux concernés sera optimisée pour les imprimantes concernées.

Cura s’enrichit de nouveaux profils d’impression

Par exemple, lors de Formnext, la solution d’impression gratuite Ultimaker Cura, l’une des plus répandues sur les imprimantes 3D professionnelles, s’est agrandie de nombreux profils d’impression conçus avec les fabricants de matériaux. La liste ci-dessous donne la mesure de l’ampleur des travaux et des adaptations nécessaires pour que l’utilisateur dispose du bon profil, celui qui assurera une impression optimum en fonction du matériau et sans intervention de paramétrage manuel. La liste est établie par fabricant :

  • BASF

Le PP GF30 permet d’imprimer des pièces utilisées dans des environnements nécessitant une résistance chimique, comme les applications de tuyauterie ou certaines applications automobiles. Le PET CF est un matériau renforcé de fibre de carbone facile à traiter, adapté pour la réalisation de pièces légères, robustes et rigides nécessitant une résistance aux chocs, comme les drones par exemple.

  • Clariant

Les matériaux retardateurs de flammes PA6 / 66 et PA6 / 66 avec 20% de fibres de verre de peuvent être utilisés pour produire des pièces telles que des armoires électriques, des composants électroniques et automobiles nécessitant des propriétés de retard de flammes et de bonnes propriétés mécaniques. Le PET-G est un polyester robuste, résistant aux produits chimiques, avec une résistance améliorée à la chaleur pour des impressions 3D optimisées.  

  • DSM

Novamid ID1030 CF10, PA6 / 66 renforcé avec des fibres de carbone, créé des pièces imprimées plus solides, plus résistantes et plus rigides, garantissant une impression aussi facile et rapide que celle de plastiques non renforcés. Arnitel ID2060 HT, un TPC haute performance, combine une résistance aux produits chimiques et une utilisation soutenue à haute température. Arnitel ID2045, un TPC très flexible, convient à de nombreuses applications, allant de la fabrication de semelles de chaussures à l'électronique.

  • DuPont

Zytel 3D1000FL, un polyamide non renforcé à très faible rétractation, et Hytrel 3D41000FL, un polyester élastomère d’une dureté shore 60D présentant des propriétés similaires dans les directions x, y et z, conviennent à la fois aux applications industrielles, automobiles et des applications grand public.

  • Owens Corning

Le polypropylène (GF-30 PP XSTRAND) renforcé de fibre de verre et le polyamide 6 (XSTRAND™F-30 PA6) conviennent à n’importe quelle application nécessitant des pièces de haute résistance, durables et devant fonctionner dans des conditions difficiles avec des températures extrêmes, en extérieur ou en intérieur.

Ultimaker a également annoncé que des profils matériaux d'autres sociétés leaders - comme Arkema, colorFabb, ElogioAM, Eastman, Henkel, igus, Matterhackers, Polymaker, etc. - seront prochainement ajoutés à la Marketplace dans Ultimaker Cura 3.6. L'étendue des domaines d'impression 3D ne saurait cesser de s'élargir avant longtemps...

A lire également :  “Impression 3D : l’auto-recyclage des matériaux et des déchets” 

Image d’entête 975572644 @ iStock Photo SerProQnx

AUCUN COMMENTAIRE