Alors que le débat se poursuit sur la question de savoir si les cryptomonnaies sont une solution à la recherche d'un problème, de nombreuses organisations ont réalisé que la Blockchain résout de nombreux problèmes, ce qui tirera le marché dans les prochaines années.

Le Worldwide Semiannual Blockchain Spending Guide d’IDC quantifie le marché émergent de la Blockchain en fournissant des données sur les dépenses pour dix technologies dans 19 industries et 17 cas d’utilisation dans neuf régions géographiques. Les dépenses associées à diverses cryptomonnaies qui utilisent la technologie des chaînes de blocs et des grands livres distribués, comme Bitcoin, ne sont pas incluses dans le guide des dépenses. Contrairement à toute autre recherche de l’industrie, le guide complet des dépenses a été conçu pour aider les décideurs du secteur des TI à comprendre clairement la portée et l’orientation des dépenses de la chaîne globale, aujourd’hui et au cours des cinq prochaines années.

Selon cette nouvelle mise à jour, les dépenses mondiales pour les solutions de Blockchain devraient atteindre près de 15,9 milliards de dollars en 2023. IDC s’attend à ce que les dépenses augmentent à un rythme soutenu tout au long de la période de prévision 2018-2023, avec un taux de croissance annuel composé de 60,2 % sur cinq ans. En 2019, les dépenses liées à la Blockchain devraient s’élever à 2,7 milliards de dollars, soit une augmentation de 80 % par rapport à 2018.

1

« Derrière les discussions et les débats publics parfois animés sur la blockchain, l’adoption de la technologie par les entreprises a tranquillement atteint un point de basculement dans des cas d’utilisation multiples », explique James Wester, directeur de recherche, Worldwide Blockchain Strategies.

Le secteur bancaire en tête des dépenses

Selon le cabinet d’étude, les indicateurs pointent vers une accélération de l’adoption « à mesure que les avantages de l’utilisation de la Blockchain pour accroître l’efficacité et améliorer les processus sont compris ». Il y a certainement encore une incertitude quant à la technologie, en particulier dans les domaines de la gouvernance et de la réglementation, mais « l’adoption de la Blockchain pour les services financiers, l’identité, le commerce et les autres marchés est encourageante », affirme le rapport.

Les dépenses globales de la Blockchain seront tirées par le secteur bancaire, qui représentera environ 30 % du total mondial. Les industries de la fabrication discrète et de la transformation seront les deuxièmes industries en importance avec une part combinée de plus de 20 % des dépenses totales. Le secteur de la fabrication connaîtra également la croissance des dépenses la plus rapide (68,8 % TCAC), ce qui lui permettra de devenir le deuxième secteur en importance pour les dépenses liées à Blockchain d’ici la fin de la période de prévision. Quatre autres industries (fabrication discrète, services professionnels, commerce de détail et services publics) connaîtront également une croissance plus rapide que l’ensemble du marché.

Du point de vue de la technologie, les services informatiques et les services aux entreprises représenteront près de 70 % de toutes les dépenses dans la Blockchain en 2019, les services IT recevant un peu plus d’investissements au cours de la période de prévision. Les logiciels de plateforme Blockchain constitueront la catégorie de dépenses la plus importante à l’extérieur du segment des services et la deuxième catégorie technologique qui connaîtra la croissance la plus rapide avec un TCAC de 65,2 % sur cinq ans, après les services IT avec un TCAC de 66,0 %.

Source : IDC

AUCUN COMMENTAIRE