La véritable valeur potentielle de Blockchain ne réside pas dans le fait de gagner - ou de perdre - de l'argent rapidement, mais dans le fait d'aider à résoudre certains des plus grands défis de l'Internet en matière d'authentification et de sécurité. C’est ce qu’explique Irving Wladawsky-Berger qui a travaillé chez IBM pendant 37 ans et a été conseiller stratégique pour Citigroup, HBO et Mastercard. Il est affilié au MIT et à l'Imperial College.

Les cryptomonnaies ayant perdu plus de 80 % de leur valeur marchande par rapport à leur niveau le plus haut en janvier 2018, il convient de se demander ce que cela signifie pour la Blockchain, la technologie.

En 2016, la blockchain était classée parmi les dix premières technologies émergentes du Forum économique mondial. La même année, elle a fait sa première apparition dans les cycles annuels de hype de Gartner.

Y a-t-il trop de battage autour de la Blockchain ? Absolument, mais ce n’est pas surprenant. Toutes les technologies potentiellement disruptives sont sur-vendues à un stade précoce. Souvenez-vous de la bulle Internet de la fin des années 1990.

La Blockchain en est encore à ses premières phases d'expérimentation et d'adoption. Il reste encore beaucoup à faire en matière de normes, de plates-formes, d'interopérabilité, d'applications et de gouvernance.

Mais a-t-elle le potentiel de devenir une véritable technologie disruptives avec le temps ? Oui ! Mais il convient de commencer par relever les mythes et les idées fausses les plus courants.

Blockchain et bitcoin sont la même chose

Blockchain a été créé il y a dix ans en tant que registre des transactions publiques pour le Bitcoin. Celui-ci a éé la première application supportée par des blockchains, mais il y en a maintenant beaucoup d'autres.

Blockchain est meilleur/pire que les bases de données traditionnelles

Elle permet aux membres d'un écosystème de partager des données en toute sécurité, même si tous ne sont pas entièrement fiables. Mais il y a d'importants inconvénients, dont la performance et la complexité. La pertinence d'une solution dépend des compromis entre les avantages et les inconvénients.

Blockchain est 100% sécurisé et inviolable

En principe, elle pourrait être altérée s'il y avait un consensus entre ses membres pour le faire, ce qui, espérons-le, serait très rare s’ils étaient soigneusement contrôlés et si les protocoles de consensus étaient correctement établis. Alors que l'infrastructure de base de la blockchain est très sécurisée, les applications adjacentes ont été attaquées et piratées.

Blockchain est une "machine à vérité"

Elle n'est qu'un moyen de partager en toute sécurité les données qui y sont stockées. Comme c'est le cas pour toute autre base de données, elle ne peut à elle seule garantir que les données saisies sont correctes et véridiques.

Source : wall street journal

AUCUN COMMENTAIRE